AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 War is the answer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sawyer T. Davis

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: War is the answer   Lun 6 Fév - 16:37

Tu entends d’abord les explications, puis le temps semble s’arrêter lorsque tu sens son visage remonter dans ton cou. Tu sens un long frisson parcourir ton dos lorsque tu l’entends finalement dire, assez bas pour que personne d’autre ne puisse entendre, que tu lui manquais. Tu lèves les bras avec l’intention de la serrer un peu plus contre toi, mais tu sursautes alors qu’elle recule un peu trop brusquement à ton goût. Tu la fixe dans les yeux sans dire un seul mot, en attendant la suite, ce monologue que tu as imaginé de nombreuses fois dans ta tête depuis des semaines. Tu aurais espéré que Kegan reste en dehors du sujet, mais tu supposes que c’est grâce à lui qu’elle a finalement trouvé le courage de te dire toutes ces choses.

Tu voudrais lui dire que cette fois, c’est un peu toi qui a veillé sur elle en la localisant sans arrêt et en t’assurant que l’armée évitait les endroits où elle se trouvait, mais tu ne trouves pas vraiment les mots. Votre étreinte se termine rapidement, un peu trop à ton goût, et tu es déboussolé. Durant quelques instants, tu restes planté là sans bouger et sans dire un mot, laissant sa question en suspens. Ton esprit travaille à toute allure alors que tu fixes son visage. Après tous ces mois à tenter de l’imaginer dans ta tête, voilà qu’elle est là, et tu n’as pas l’intention de gaspiller encore une chance ou de manquer de courage, surtout après tout ce que tu viens de vivre.

Tu te redresse soudainement et tu prends sa main dans la tienne, l’entraînant avec toi. Vous passez devant les autres, qui se mêlent de leurs affaires mais qui vous regardent tout de même avec curiosité, et tu échanges un regard avec Kegan qui te fait un pouce en l’air. Pour une fois, tu arrives à lui faire un sourire qui n’est pas faux, et c’est avec joie qu’il te le rend. Tu traverses la pièce, Siobhán suivant derrière toi, jusqu’à finalement sortir et refermer la porte derrière toi. Vous êtes enfin seuls, dans un endroit qui, bien que peu romantique, soit sécuritaire pour le moment.

Tu fais volte-face pour te retrouver devant elle et la prendre une nouvelle fois par les épaules. Cette fois, c’est à ton tour de la pousser vers l’arrière jusqu’à ce que son dos se pose contre le mur de béton. Tu la regardes un instant, mais tu ne peux pas te permettre d’hésiter. Tu le fais depuis trop longtemps déjà et Kegan a raison, vous êtes des imbéciles. Ou du moins, tu l’es, et tu ne sauras pas si elle l’était aussi avant de finalement faire un pas devant. Tu amasses tout ton courage pour finalement avancer ton visage vers le siens, t’arrêtant à quelques millimètres du siens.

- Normalement, c’est l’étape ou tu dois fermer les yeux.

Tu t’exécutes toi-même et quelques secondes plus tard, tes lèvres se posent finalement sur les tiennes. Tu vas peut-être le regretter, peut-être que non, mais tu sais que tu ne le sauras jamais si tu continues d’être fidèle à tes anciennes habitudes. Se cacher sans arrêt de peur d’être déçu n’est pas la meilleure chose à faire. En plus d’avoir des regrets, tu passes bien souvent à côté de belles choses que tu mérites toi aussi. L’espèce d’un instant, tu arrêtes de réfléchir aux conséquences de ton acte pour simplement profiter du moment, que tu attendais depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: War is the answer   Mar 7 Fév - 13:45

Sio tourna discrètement la tête vers Kegan, alors que Sawyer ne la lâchait pas des yeux mais ne répondait rien pour autant. C'était un peu étrange, et ça commençait à mettre la jeune femme assez mal à l'aise. Peut-être que Sawyer lui faisait encore la tête? S'il avait été vraiment blessé c'était possible. Elle ramena son regard vers lui, guettant un signe qu'elle n'eut que lorsqu'il s'approcha d'elle pour lui prendre la main.
Où voulait-il l'emmener? Il venait d'arriver ici, il ne devrait pas avoir grand chose à lui montrer... A moins qu'il n'ait déjà trouvé un coin pour s'installer ? Peut-être. Ça paraissait peu probable mais la rouquine ne trouvait pas d'autre raison possible. Elle verrait bien, de toute façon il ne comptait certainement pas l'emmener faire une balade de dix kilomètres, encore moins en passant par une porte qui donnait simplement sur une ancienne cave que les Rebelles n'avaient pas encore mise à profit. Elle était tellement concentrée, décidée à comprendre le pourquoi du comment, qu'elle n'avait même pas aperçu les regards plus ou moins curieux des autres lorsqu'ils étaient passés à côté d'eux.
Siobhán lança un regard interrogateur à Sawyer alors qu'il posait ses mains sur ses épaules pour la pousser contre le mur. Elle avait une certaine idée de ce qui pouvait se passer. Mieux, elle avait un espoir.
Elle n'osa pas bouger, alors qu'il s'approchait de plus en plus, comme si elle le ferait fuir. Mais visiblement il n'était pas décidé à lui fausser compagnie, au contraire... Et tant mieux.

-Normalement, c’est l’étape où tu dois fermer les yeux.

Sio, qui ne s'était pas rendue compte qu'elle était vraisemblablement en train de loucher sur le nez de son ami, ne se fit pas prier. Elle ferma les yeux, craignant tout de même que tout ceci ne soit qu'une blague ou un rêve. Lorsqu'il posa ses lèvres contre les siennes, il parlait sans doute le langage le plus universel au monde.
Siobhán glissa une de ses mains sur la hanche de Sawyer, l'autre dans son cou, et n'hésita pas à s'en servir pour que ce baiser dure un peu plus longtemps. Elle en avait longtemps rêvé. Elle n'avait pas toujours osé se l'avouer, c'est vrai, et elle avait aussi longtemps craint qu'il ne la repousse. Mais elle avait rêvé de cet instant, et maintenant que Sawyer le partageait avec elle, il était hors de question qu'il s'échappe si vite.
Elle glissa ses mains sur les épaules du jeune homme, et voulut le pousser à son tour contre le mur. L'émotion l'empêcha de réprimer sa mutation, et si elle se retrouva effectivement collée à Sawyer, maintenant dos au mur, il était probable que ce petit voyage n'ait pas été des plus agréables. Alors, elle recula sa tête et s'écarta avec précaution. Elle craignait de lui avoir fait mal, en le projetant si vite contre le mur, ou que lui aussi victime de sa mutation soit dérangé soudainement pas la sienne comme c'était le cas avant. Elle savait surtout que lorsqu'elle infligeait parfois sa mutation aux autres ils avaient tendance à en être un peu malades.

- Euh... Désolée... Ça va ?

Elle rougissait, et ses mains tremblaient si vite qu'elles en devenaient un peu floues. Honteuse, elle les glissa dans son dos pour que Sawyer ne les voit plus, même si elle savait très bien qu'il pouvait sentir son pouvoir sans avoir besoin de la voir l'utiliser. Sa mutation avait été un sujet de rupture continuel dans sa vie, et même si elle se doutait que Sawyer comprendrait, elle avait tout de même été marquée par tout ça. Enfin, ils en riraient sûrement dans un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: War is the answer   Mar 7 Fév - 22:37

Bien que tu sois un peu surpris par la réaction de ta rouquine, tu ne la trouve pas déplaisante. Tu avais peur de te faire repousser ou que tes sentiments ne soient pas partagés, mais tu réalises que depuis ce temps, vous étiez probablement en train de jouer au chat et à la souris sans oser faire un premier pas. À bien y réfléchir, tu te souviens que plusieurs moments entre vous deux auraient normalement dû vendre la mèche, et tu te sens un peu imbécile de ne pas l’avoir réalisé plus tôt. Tu chasses bien vite ces pensées de ta tête, pour profiter du moment. Après t’être sentis aussi seul, vide et désemparé durant des mois, c’est tout ce dont tu avais besoin pour te redonner un peu de vie. Sans ouvrir les yeux, tu la sens te prendre par les épaules, mais tu n’en fais pas de cas. Tu sens que tu bascules de côté, probablement pour changer de place avec elle.

Cependant, la manœuvre est un peu trop rapide, et un peu trop violente. Alors que tu ne faisais pas attention à contrôler ton pouvoir, les effets du siens te frappent de plein fouet, comme l’arrière de ta tête contre le mur de béton. Heureusement, tu n’as pas particulièrement mal, mais la nausée qui monte est difficile à réprimer. Tu détournes la tête, le souffle court, pour respirer un bon coup et te frotter la tête. Tu as encore mal au cœur puisque sa mutation travaille encore activement, et tu fermes les yeux pour te concentrer. Au bout de quelques minutes, tu arrives à reprendre le dessus bien que tu puisses encore sentir son excès de vitesse.

Fatigué par cet effort, tu fais tout de même un sourire qui se dessine sur ton visage un peu pâlot, et tu lèves une main pour la passer sur sa tête, comme un parent qui réconforte son enfant. Même si tu avais à vivre avec des maux de cœur pour le reste de ta vie, tu le ferais si cela voulait dire que tu peux rester à ces côtés et ne pas retourner dans la solitude que tu as vécue au sein de l’armée.

- Mieux que jamais.

Tu lui fais un signe de tête pour lui indiquer que vous devriez retourner à l’intérieur. Après tout, vous avez beaucoup de choses à faire et à prévoir avant de vraiment pouvoir profiter de cet aveu silencieux. Tu ouvres le chemin pour lui laisser le temps de calmer un peu la vitesse et dès que tu fais un pas dans la pièce, tu vois Kegan qui te fixe avec un regard interrogateur. C’est à ton tour de lui faire un subtil pouce en l’air. Pour une fois, tu es heureux d’avoir pris ton courage à deux mains et d’avoir fait quelque chose sans trop réfléchir, comme tu fais d’habitude.

- Bon, quels sont vos plans?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: War is the answer   

Revenir en haut Aller en bas
 
War is the answer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Questions & ideas for a filmed interview.
» telephone portable (questions)
» géométrie
» Question bête : les professeurs de lycée vont-ils chercher leurs élèves dans la cour ?
» >>Mathématique <<

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Repaire de la team Rocket :: Reckless & Brave-
Sauter vers: