AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's party all night long !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kegan Liu
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2014

MessageSujet: Let's party all night long !   Jeu 4 Juin - 20:37

Ah, c'est la belle vie ! J'aimerais dire que j'ai passé un weekend extraordinaire mais malheureusement, c'était loin d'être le cas. Sérieux, c'était long à crever. Je me suis fais inviter à un espèce de cocktail et je suis allé mais je me suis sauvé en faisant semblant d'avoir une envie pressante de numéro deux. Et j'ai dis que je suis le genre de personne qui doit absolument utiliser ses propres chiottes pour pouvoir m'éclipser chez moi. Le truc c'est que, quand tu deviens riche, les autres gens riches veulent se tenir avec toi juste parce que tu as de l'argent. J'sais pas trop, c'est comme s'ils considèrent que même si au fond, t'es la pire pourriture qui ait frôlé le sol de toute l'histoire de l'humanité, si t'es plein aux as, ils vont vouloir traîner avec toi. Et moi, c'est le genre de comportement qui me saoule. Vous voyez, je sais très bien que la majorité d'entre eux pensent probablement que je suis un espèce d'excentrique bizarre qui possède aucun autre talent qu'être un génie dans mon domaine et pourtant, on m'invite partout. L'hypocrisie moi je déteste et j'aime l'honnêteté, même si je fais semblant d'avoir un mal de ventre pour foutre le camps d'événements mondains nuls.

En tout cas, tout ça pour dire que je suis bien heureux que le weekend soit terminé et de pouvoir retourner à l'école. Je m'amuse plus à surveiller les élèves et traîner dans les couloirs avec mon amie la grande rousse que d'aller à des soirées uppées. C'est pas mal plus intéressant, je peux vous le dire. Au départ, je voulais inviter Siobhan chez moi mais apparemment, elle avait déjà des plans. Elle est partie faire du airsoft avec son cher petit Sawyer. J'me demande s'ils se sont rapprochés depuis mais ça m'étonnerait un peu, il est tellement lent le gamin, c'est l'enfer. Parfois, j'ai juste envie de lui donner une bonne claque et de lui dire que ça crève les yeux de tout le monde qu'il en pince pour elle et qu'il serait temps qu'il s'en rende comte lui aussi. Il doit pas être tombé amoureux souvent, celui-là.

J'ai toujours mon plan en tête. Après tout, Siobhan est convaincue que son petit copain m'intéresse. Et je sais déjà qu'il est jaloux parce que je suis toujours avec elle. Il me voit comme une menace, ça c'est sur, mais je crois pas qu'il soit rendu au stade de réaliser pourquoi mon portrait lui revient pas. Et Siobhan, elle est toujours de bonne humeur et on dirais que tout roule parfaitement chaque fois. Il faudrait que je trouve un truc qui puisse la rendre jalouse ou au moins, l'énerver un peu. J'ai pensé à ça durant mes journées de congé et j'ai déjà une très bonne idée. Il faudrait juste que Sawyer accepte et vu son refus de l'autre fois, ça pourrait être difficile. Mais je lâcherai pas l'affaire, je vous le dis. Je suis déjà à mon bureau depuis un moment parce que je suis arrivé plus tôt, comme je suis bien excité par mon plan. Il suffit seulement que ma chère collègue se pointe le bout du nez pour que je puisse le mettre à exécution !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mm386.forum-canada.com
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Ven 5 Juin - 14:28

Elle était en retard. Vraiment très en retard. Son week-end avait été tellement fatiguant qu'elle n'avait pas pu résister à la tentation de repousser l'heure de son réveil, et même avec sa rapidité légendaire elle avait réussi à se mettre en retard. Oubliant le petit-déjeuner, elle avait fait tout son possible pour rattraper son retard mais le mal était déjà fait. Il ne restait plus qu'à espérer que personne ne le remarquerait.
Se déplaçant aussi vite que sa mutation le lui permettait, Siobhán n'avait même pas remarqué Kegan dans le bureau. Elle bougeait tel un courant d'air, passant de droite à gauche sur les étagères pour prendre ce dont elle avait besoin, faisant un crochet par son bureau pour y attraper un dossier particulier, avant de se retourner brusquement en se rendant compte qu'elle avait oublié quelque chose, puis de... Tomber par terre. Elle s'était pris les pieds dans le chargeur de l'ordinateur portable de son bureau, et toutes les feuilles si bien rangées de ses dossiers étaient maintenant éparpillées à terre dans un désordre sans nom. Et dire qu'elle était en retard !
Après une flopée de jupons Irlandais qui auraient sans doute fait rougir Kegan s'il les comprenait tant ils étaient impolis, elle entreprit de lire l'intitulé de chaque bout de papier pour les remettre à leur place. Le tout avec sa lenteur habituelle et son air aussi concentré qu'une gamine essayant de tracer un trait droit sans règle. Se rendant compte qu'elle en avait d'ailleurs pour un long, très long moment, la rouquine s'assit en tailleur au milieu du passage, décidée à en finir avec ce fardeau administratif avant de faire quoi que ce soit d'autre.
Et ça l'énerva vite. Elle releva brusquement la tête, pour s'apercevoir enfin de la présence de son collègue.. Ne se rendant absolument pas compte du potentiel comique de cette scène pour Kegan, la surveillante entreprit de lui faire la conversation. Ça la déconcentrerait dans son classement, mais au moins ça lui ferait sans doute passer une meilleure journée. Et malgré la patience qu'il lui faudrait pour résoudre son problème, elle lui dit un grand sourire joyeux.

- Kegan ! Je t'avais pas vu ! Ça va bien ? C'était cool ton week-end ? T'as fait quoi ?


Elle replongea son attention sur une feuille en tentant de la comprendre, et mit au moins une bonne minute avant de réussir à la classer dans le bon dossier.

- Moi c'était génial, même si on a eu quelques problèmes ! Mais, j'ai hâte à la prochaine partie en tout cas, même si je pense que ça te plairait pas trop.


Pas la peine de mentir à son ami, et puis, il devait s'être fait à la franchise maladive de la rouquine. Elle n'était pas du genre à s'embarrasser de politesses sans intérêt, surtout pour les gens qui comptaient pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kegan Liu
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2014

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Sam 6 Juin - 11:46

C'est vraiment bizarre que Siobhan soit pas encore là. Elle est toujours à l'heure, surtout que son pouvoir lui permets d'arriver plus vite que les autres. Je regarde l'heure en me tournant les pouces. Personnellement, tous les papiers que j'avais à classer et faire, je m'en suis déjà occupé. Du coup, j'ai plus rien d'autre à foutre que d'attendre qu'elle arrive. Ah la voilà justement ! Je lève une maine pour la saluer mais... Bah ouais, on dirais qu'elle m'a même pas vu. Moi je l'ai déjà dis, je suis toujours bien relax et calme, en contrôle de la situation. Alors je reste assis là les bras croisés alors qu'elle se met à aller d'un côté et de l'autre. Même moi je commence à être étourdis. Si elle continue, elle va finir par avoir un accident, un truc du genre. Tiens, elle vient de faire la crêpe par terre. Bon, je vais avouer que j'souris un peu parce que ça me fait toujours marrer quand je vois quelqu'un tomber mais évidemment, je vais pas rire si la personne est blessée. Je suis pas un sadique non plus, j'aime juste le ridicule de la situation. Il faudrait bien que je l'aide parce que vu la vitesse à laquelle elle lit chaque papier, elle va passer la journée assise par terre dans le bureau.

Sa capacité d'entamer une conversation même dans un moment pareil continue de m'impressionner, j'vous jure. Je rigole un peu et je décide de m'accroupir pour l'aider à classer ses papiers. À deux, ça va vachement mieux et plus vite, surtout. « Salut mademoiselle Siobhan, ça m'étonne que tu m'aies pas vu, c'est rare que je me fonde dans le décor ! Pour être honnête c'était assez nul, surtout avec toute la pluie inutile. Ça me rend de mauvaise humeur quand la température est aussi laide. Je me suis sauvé d'un cocktail de snobs haha, c'était probablement le moment le plus palpitant. » Une chance que je l'aide en même temps, j'avance déjà beaucoup plus vite qu'elle et on va réussir à tout ranger rapidement. Je fais semblant d'être offusqué de façon exagérée. « Que-oua ? Alors j'me suis pas fais inviter parce que tu pensais que j'aimerais pas ! Aberrant ! » J'essaie de garder mon sérieux mais c'est loin d'être mon point fort, alors je me mets rapidement à rire. « J'sais que ça peut être étonnant, mais j'sais très bien me défendre et tirer. Je me suis entraîné moi aussi tu vois. Même que je peux fabriquer mes propres armes et tout ça. Faut pas me sous-estimer. Et des problèmes ? Quel genre de problèmes ? »

Je range rapidement les feuilles dans les bons dossiers et je termine bien vite. J'commence à être habituer de classer des bouts de papier et je suis un pro de l'organisation, du coup ça me prends pas de temps lire un titre et savoir dans quoi le mettre. Je l'aide à se lever, en gentleman que je suis, et je touche son jean du bout du doigt. Elle a presque un trou dedans à cause de sa chute, autant lui en donner un qui a l'air comme neuf. Me reste plus qu'à prendre mes trucs comme mon oreillette, qui est bien utile maintenant qu'on est deux. Normalement, ça sert surtout à pouvoir contacter l'autre si un élève déconne un peu trop, mais ça me permet surtout de pouvoir parler en continu sans me faire critiquer parce que j'traîne trop avec ma collègue plutôt que de faire une ronde séparée. « Au fait, je voulais savoir, tu sais que c'est pas mal la période d'exams en ce moment du coup personne va vraiment aux cours et c'est tranquille... J'me demandais si ça te disais de passer chez moi ce soir pour manger un truc sympa ! Et, tu vois, j'voulais inviter ton ami Sawyer aussi. » Je lui fais un clin d'oeil suspect. « T'en fais pas, j'ai pas l'intention de faire quoi que ce soit mais je me suis que si je veux AU MOINS devenir son ami, faut bien que je puisse lui parler hein ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mm386.forum-canada.com
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Mer 10 Juin - 16:25

Mademoiselle Siobhán. À bien réfléchir, c'était sans aucun doute la première fois que quelqu'un l'appelait comme ça de toute sa vie. Ceux qui la connaissaient ici, aux États-Unis, renonçaient souvent à prononcer son prénom en entier parce que ça ne ressemblait jamais totalement à la manière dont l'Irlandaise le prononçait elle-même avec son accent. Elle se faisait donc généralement appeler Sio ou Sissi par les moins courageux, et les autres qui faisaient l'effort de tenter de l'appeler correctement n'avaient pas spécialement besoin de s'embêter à rajouter " mademoiselle" devant. De toute façon, elle n'inspirait pas la crainte ou le sérieux, et les gens comprenaient vite que les manières inutiles et trop strictes n'avaient aucun intérêt avec elle. Tout ça lui ferait presque oublier le " cocktail de snob" auquel il a miraculeusement échappé. Encore quelque chose que la rouquine ne comprendrait jamais: pourquoi s'embêter à traîner avec des gens que l'on n'aime pas ? Mais déjà Kegan reprennait, avec l'air faussement scandalisé qui faisait toujours autant rire Siobhán, en explicant qu'il était inadmissible qu'il n'ait pas été invité sur des suppositions infondées à propos de ses goûts.
De toute façon il pouvait bien dire ce qu'il voulait, Sio n'avait pas envie de l'inviter à ce genre de choses. Peut-être qu'il savait bien tirer, mais il n'avait sûrement ni l'envie ni l'habitude d'aller traîner ses jolis vêtements dans la boue et de passer 48 heures sans dormir tout ça pour un drapeau uni sans intérêt. Kegan était un homme sympathique dont le caractère était plutôt compatible avec celui de la rouquine, mais cela ne l'empêchait pas de lui trouver des défauts, comme par exemple l'incroyable importance qu'il accordait en règle générale à l'apparence des choses.

- Toi ? Faire de l'Airsoft ? Tu sais peut-être bien tirer, mais je t'imagine pas une seule seconde là dedans !

Elle ne put pas s'empêcher de rire. Ça pouvait paraître un peu dur comme jugement, voire même peu sympathique, mais quand on connaissait la surveillante il paraissait évident qu'il n'y avait rien de méchant là dedans. Juste de la franchise.

- Et comme problème bah...

La rouquine se stoppa dans son rangement le temps de trouver comment expliquer les choses clairement et sans s'emmêler. Mais ce n'était pas une de ses plus grandes qualités.

- Bah on était dans la forêt, et on courrait pour échapper aux adversaires, et on a perdu Sawyer. Alors tu vois, j'allais pas le laisser tomber hein ! Mon père, il dit tout le temps que si t'abandonnes quelqu'un à l'entraînement, tu l'abandonnes aussi sur le champ de bataille.

Elle se rendait bien compte qu'elle s'était légèrement écartée du sujet.

- Enfin bref, je suis allée le retrouver mais il s'était fait mal à la cheville, et puis il pleuvait et tout... Alors vu qu'on avait touché trois gars de l'équipe adverse, et que vu la cheville de Sawyer on voulait arrêter le jeu, on leur a proposé de monter un abri avec nous. Alors on s'est installés, tu vois, mais il a commencé à faire de la fièvre et tout...

Elle réfléchit un peu au déroulement des événements, histoire de ne pas sauter d'étapes et en même temps de résumer la situation. Elle secoua un peu la tête, avant de replacer quelques mèches de cheveux avec ses doigts. Les résumés ce n'était pas son fort non plus.

- C'était hyper effrayant ! Il était brûlant et tout ! Il a même fini par se mettre torse nu tellement il avait chaud.

Après avoir dit ça, elle se tut un instant. Est-ce qu'elle avait raison de raconter tout ça à Kegan ?

- Pis après il est tombé dans les pommes, on a appelé une ambulance et tout... Et au final, il s'est rétabli comme par magie sur la route de l'hôpital ! Un vrai miracle !

Alors qu'elle reportait son attention sur le travail de rangement qu'elle avait entamé, elle remarqua que Kegan avait réussi à tout ranger en même temps qu'à l'écouter . Et il fallait bien avouer que les gens capables de suivre une discussion avec Siobhán et de faire autre chose en même temps étaient plutôt rares.
Kegan l'aida à se relever, même si la rouquine n'en avait évidemment pas besoin, et il en profita pour toucher son jean et le rendre comme neuf. Ça pouvait être un côté pratique, mais l'usage de cette mutation avait le don de la mettre mal à l'aise. Cela lui donnait l'impression que Kegan avait parfois honte d'elle, et qu'il prenait donc soin de son apparence pour s'assurer en sa propre réputation.
Alors qu'elle attrapait son dossier pour aller le déposer à l'infirmerie où le responsable le lui avait demandé, elle entendit une proposition fort alléchante de la part de Kegan. Une soirée avec lui, où Sawyer serait convié. Super idée, évidemment, à condition que son ami accepte. Siobhán n'aimait pas vraiment quand il déclinait les invitations qu'elle acceptait. Surtout lorsqu'elle savait pertinemment qu'il n'avait rien de mieux à faire. Alors oui, elle craignait un peu les tentatives de Kegan, surtout après avoir appris que Sawyer n'était pas fermé aux hommes. Mais bon, s'il était intéressé par Kegan il lui aurait déjà demandé de l'aider à s'en approcher... Non ?

- Super idée ! Mais je viens lui proposer avec toi, sinon il dira jamais oui, je suis sûre.

D'ailleurs, elle commençait à bien connaître les petites cachettes de Sawyer lorsqu'il voulait être tranquille dans l'établissement, et il était fort probable que sans un coup de main il passe un moment plutôt long à le chercher. Et même sans ça, elle avait son numéro, pas Kegan.
Mais la rouquine n'était pas du genre à téléphoner à tout le monde et préférait largement leur parler en face. Elle attrapa donc Kegan par un poignet, prenant dans son autre main les dossiers qu'elle comptait déposer en passant.
Elle ne mit pas longtemps avant d'apercevoir son ami, de dos. Et forcément, c'était trop tentant... Elle se glissa derrière lui à toute vitesse, plaçant ses mains sur ses yeux et se collant instinctivement à lui. Tellement proche qu'il l'avait de toute façon sans aucun doute reconnue avant même qu'elle ne parle, même si elle n'en avait pas conscience.
Elle fit un signe de tête à Kegan pour qu'il parle, histoire de brouiller un minimum les pistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kegan Liu
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2014

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Ven 12 Juin - 23:26

Tiens, pour quelqu'un qui a toujours du mal à se fermer la trappe, je dois dire que je sais pas trop comment réagir. En plus, je pense que j'ai manqué un bout de son histoire. « Attends attends. Alors il s'est fait mal à la cheville mais il a continué de jouer ? L'a de l'endurance le p'tit. En même temps pour la fièvre, c'était vraiment le torrent dehors, ça m'étonne pas. » Je me mets à rigoler un peu en entendant la suite mais bon, si j'avais su le reste de l'histoire j'me serais abstenu, quand même, parce que c'est pas très drôle au final. « Sawyer torse nu ? Et puis, il est pas mal en dessous de son paquet de fringues ? » Là par contre, je dois dire que ça devait pas être plaisant. S'il s'est rendu au point ou il a perdu connaissance, ça devait être pas mal plus grave que juste un peu de fièvre. Je regarde Siobhan avec des petits yeux parce que j'ai vraiment l'impression qu'elle a mit des détails de l'histoire de côté. J'ai comme... un détecteur pour ce genre de trucs moi. Je sais quand les gens mentent ou quand ils cachent des choses. Mais bon, vu le contexte, c'est surement un machin déplaisant alors je vais éviter de pousser pour lui faire cracher le morceau.

« Bordel, l'ambulance aussi ? Il s'est fait hospitaliser, quoi ? Et là, est-ce qu'il va bien ? » Ça me satisfait qu'elle soit d'accord pour ma proposition mais je sais plus trop si c'est une bonne idée d'inviter le gamin aussi vu sa condition. En tout cas, elle a l'air pas mal pressée et je me laisse faire en souriant. « Tu veux rire, il s'est pas vraiment présenté à l'école alors qu'il était dans cet état hier ?! Ouah, il est pas mal plus solide qu'il a l'air j'vais te dire. » Ah tiens quand on parle du loup ! Je le vois, pas très loin. Il a des béquilles, pas trop étonnant s'il s'est fait mal à la cheville. Évidemment, il est tout seul. Sérieux je me demande s'il a des amis en dehors de Siobhan et en plus, on s'entend, elle est surveillante. C'est un peu bizarre qu'un jeune homme de son âge traîne sois seul, sois avec la surveillante de l'école. Mais bon ça me regarde pas et je ferais surement pareil si j'étais à sa place. Elle part super vite pour aller se mettre en arrière de lui (d'ailleurs c'est horrible pour lui qu'elle soit naive comme ça, j'veux dire, elle a aucune idée qu'il en pince pour elle et elle va se coller contre lui comme ça ! MAIS, cette situation sera bientôt résolue, grâce à nul autre que moi, Kegan l'entremetteur). Heureusement que j'suis vif d'esprit parce que je comprends tout de suite la magouille.

Je me dépêche pour aller derrière lui aussi et me pencher un peu, pas très loin de son oreille. « Salut Sawyer ! J'ai eu vent de c'qui s'est passé, j'espère que tu vas mieux ! Si jamais t'as besoin de support pour marcher ou que t'as besoin d'un truc, hésite suuurtout pas à me demander, ça va me faire très plaisir de pouvoir faire quelque chose pour toi ! » J'fais un clin d'oeil à Siobhan parce que j'ai hâte de voir sa réaction après ma proposition dite d'une voix charmeuse. Mais bon je suis sérieux aussi hein, s'il a besoin d'aide je suis là pour ça, pas seulement parce que c'est mon boulot mais parce qu'aider les gens j'aime bien ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mm386.forum-canada.com
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Ven 12 Juin - 23:43

Finalement, on t'a laissé sortir de l'hopital assez rapidement. Tu dois porter une espèce d'atelle, moins massive que celle que Siobhan portait et moins encombrante surtout, mais tu n'as pas le choix de traîner des béquilles pour t'aider à marcher sans mettre de poids dessus. Selon le médecin, d'ici quelques jours tu ne devrais plus ressentir de douleur et tout devrait rentrer dans l'ordre, à condition de ne pas faire exprès de bouger ta cheville excessivement. Tu aurais pu décider de sécher les cours, considérant que ceux-ci sont plutôt réservés à la préparation individuelle des examens, mais tu n'avais pas trop envie de rester chez toi dans la grande maison vide à ne rien faire. Tu n'as plus à endurer ton oncle qui est toujours sur ton cas mais tu réalises qu'au final, même si tu aimes ta solitude, tu n'aimes pas lorsqu'il n'y a aucune vie autour de toi. Tu songes à demander à Siobhan ce qu'elle va faire durant les vacances et si elle a l'intention que vous trainiez encore ensembles. Tu la cherches du regard en marchant tranquillement dans le couloir et tu sais qu'elle va finir par te trouver.

Tu sursautes un peu en sentant des mains se poser sur tes yeux mais tu es certain que c'est elle. Après tout, personne d'autre dans ton entourage restreint ne ferais ça. Tu commences par sourire une fois le choc passé. « Qu'est-ce que tu... » Une voix souffle alors dans ton oreille et tu te raidis automatiquement. Non, ça, c'est loin d'être ton amie. C'est loin d'être une femme, aussi. Tu sens un frisson descendre le long de ta colonne vertébrale, ce qui t'arrive généralement lorsque quelqu'un vient souffler dans ton cou ou ton oreille. Et tu détestes le fait que Kegan provoque une réaction de ce genre. Tu te tournes d'un coup sec en t'emmêlant presque les jambes dans tes béquilles.  « Merci mais non merci je me débrouille. » Tu sens que ton visage est rouge pour une raison que tu ignores et tu figes en tombant face à face avec Siobhan. Oh donc au final, c'était bien elle, mais ils se sont un peu moqués de toi en équipe. Ça a pour effet de te mettre de mauvaise humeur, surtout que vu votre proximité, c'est impossible que la rouquine n'ait pas vu ton visage en feu.

« A... Ah, Sio. Salut. » Tu détournes les yeux, un peu mécontent. Tu la cherchais pour lui demander si vous pouviez vous voir cet été mais comme elle vient délibérément de rigoler à ton insu avec son nouveau meilleur ami, tu décides de ne pas poser la question. Tu détestes le fait que depuis un certain temps, tu te comportes comme une adolescente jalouse. En plus, tu ne sais même pas pourquoi. « Merci de la proposition mais j'ai un cours alors à plus tard. » Tu te tournes un peu difficilement et tu entreprends de marcher vers ta classe, à la vitesse d'une tortue. Et puis en plus, tu ne peux même pas essayer d'aller plus vite car ce serais trop évident maintenant que tu te déplaces en béquilles.

HJ : Merde, je pense que mes deux postes ensembles sont même pas aussi longs que le tiens T___T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Sam 13 Juin - 2:38

- Ouais, il est pas mal quand il est torse nu !

Sio rit avec Kegan avant de lui expliquer la suite de l'histoire, beaucoup moins drôle. Il n'y avait pas vraiment de mal à rire, étant donné que toute cette histoire terminait bien. Elle était beaucoup moins étonnée que son collègue par la détermination et la force dont Sawyer pouvait faire preuve maintenant qu'elle l'avait vu à l'oeuvre pendant la partie d'airsoft, même si elle sentait bien qu'il y avait du changement par rapport à avant. Il y avait eu une période où elle pensait qu'il serait resté bien tranquillement chez lui à jouer aux jeux vidéos. Mais la rouquine était mal placée pour faire remarquer à son ami qu'il ferait mieux de se reposer, étant donné qu'elle avait elle-même du mal à rester en place.
Ils n'eurent aucun mal à le retrouver dans les couloirs, et Sio était vraiment très heureuse à l'idée de lui faire une petite surprise. Plaçant les mains sur les yeux de Sawyer, elle voulait que Kegan parle pour brouiller les pistes, mais elle ne s'était vraiment pas attendue à ce qu'il dise ce qu'il venait de dire. Elle pensait plutôt à un basique " devine qui c'est ?".
Cependant, elle trouvait ça vraiment sympa de lui proposer son aide comme ça, et pensait naïvement que Sawyer serait content de voir que Kegan était prêt à lui rendre service. Ce ne fut pas vraiment le cas. L'étudiant se retourna brusquement, manquant de peu de tomber, et Sio utilisa sa vitesse surdéveloppée pour se glisser quasi-instantanément à côté de lui pour être prête à le rattraper en cas de chute. La jeune femme avait bien remarqué le visage rouge de son ami, sans comprendre néanmoins ce qui était à l'origine de cette gêne. En tout cas, il semblait surpris de se retrouver face à elle, ce qui paraissait bizarre à Sio. Qui d'autre viendrait lui faire une blague pareille ? Elle n'en avait aucune idée, mais en tout cas Sawyer semblait vouloir les éviter. Et Siobhán ne comprenait pas pour quoi. Depuis quelques temps elle le trouvait un peu bizarre. Il semblait plus distant avec elle lorsqu'ils se voyaient à l'école, et pourtant elle le trouvait bien moins timide lorsqu'ils se voyaient à l'extérieur.
Elle n'eut pas à se forcer pour le rattraper, étant donné la rapidité à laquelle il se déplaçait dans le couloir.

- Tu sais Sawyer, l'excuse des cours ça marche uniquement sur les gens qui ne connaissent pas ton emploi du temps...


Inutile de faire croire qu'il avait cours. A moins qu'il ignore que son professeur de stylisme était toujours malade depuis la dernière fois, il cherchait véritablement à s'éloigner d'elle et Kegan, et il fallait bien avouer que la surveillante ne comprenait pas bien la manoeuvre,à moins que...

- T'as honte de traîner avec moi ?

Elle se rendit compte seulement après avoir posé la question qu'elle aurait peut-être dû l'introduire un peu. Mais d'un autre côté, Siobhán allait toujours droit au but et il devait être habitué maintenant. La rouquine tourna la tête vers Kegan et alors qu'elle allait lui faire signe de se rapprocher pour soumettre à son ami son invitation elle se rappela des problèmes de coeur de qu'il posait à son ami. Voilà pourquoi il voulait s'en aller ! Kegan lui faisait mal au coeur, et il souhaitait s'éloigner certainement sans le faire culpabiliser pour ça... Quel ami gentil ! Il ne voulait pas que Kegan s'en veuille, voilà tout.
Sio attrapa le poignet de Sawyer, assez doucement pour ne pas le faire tomber s'il ne s'arrêtait pas.

- Euh... Je suis désolée... Je viens de me rappeler... Tu sais... Ton coeur... Et euh... J'y pensais plus... Mais ça va ? ...


Elle avait fait de nombreuses fautes d'anglais, vraiment perturbée par l'idée que Sawyer était peut-être encore en train de souffrir à cause d'un mutant, malgré ce qu'il avait déjà vécu la veille. La rouquine ne put donc pas s'empêcher de le prendre dans ses bras et de le serrer fort contre elle. Elle ne voulait plus qu'il lui arrive quoi que ce soit.

- En fait je venais parce que... Kegan nous invite tous les deux ce soir... Après si tu veux te reposer ou si ça va pas, je veux pas te forcer hein... Je veux dire... Euh... C'est comme tu veux...



HRP: C'est pas la taille qui compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Dim 14 Juin - 14:51

Tu marmonnes un peu en arrêtant de marcher. De toute façon, la différence n'est pas très grande. Siobhan est parfois naive et tu arrives à lui cacher certaines choses mais malheureusement, tu arrives rarement à te défiler. Ton seul moyen de le faire est de prétexter avoir un malaise à cause du pouvoir de quelqu'un mais ce serais bizarre si tu l'utilisais trop souvent. Puis en plus, tu crois que tu t'es amélioré. Au départ, tu finissais par te sentir mal parce que tu redoutais les gens avec des pouvoirs. Maintenant, tu ressens un malaise lorsque tu ne t'y attends pas. Tu es quand même fier de toi puisque cela prouve que tu as avancé dans ton apprentissage. Ce n'est pas très étonnant d'ailleurs si on considère que tu as finalement décidé de te bouger le derrière, faire tes devoirs et tes projets ainsi qu'étudier. « Bah je pensais que j'avais un cours. » Et c'est vrai, pour une fois.

Tu te tournes vers Siobhan, un peu offusqué. « Pourquoi j'aurais honte d'être avec toi ? Ça devrais plutôt être le contraire, même ! Et mon coeur ?? » Tu la regarde un peu incrédule en cherchant à comprendre ce qu'elle voulait dire pour finalement comprendre qu'elle parle de ton pouvoir lorsque tu es en présence de Kegan. Elle a l'air un peu inquiète et tu ne peux pas t'empêcher de te radoucir. Après tout, l'image de la rouquine en train de pleurer à chaudes larmes est encore très fraiche dans ton esprit et voilà qu'en plus, elle te prend dans ses bras. Tu croises brièvement le regard de Kegan qui a encore une expression bizarre sur le visage. On dirais presque la tête qu'un type ferait lorsqu'il est en train de reluquer une fille. Tu hausses un sourcil en regardant ailleurs. « Euh... Oui, ça va. En fait j'ai moins de mal maintenant, comme ce n'est pas soudain. T'en fais pas. »

Tu te retiens pour ne pas avoir l'air mécontent suite à sa proposition. Pendant un instant, tu es fortement tenté de dire non et qu'effectivement, tu refuses d'y aller. Mais en jetant un regard à Kegan, tu le vois qui est debout contre le mur, bien décontracté, avec un sourire suspicieux. Tu n'as jamais demandé de détails sur leur dernière soirée mais pour une raison quelconque, tu n'as pas du tout envie que Siobhan se retrouve encore seule chez lui. Parce que tu n'as pas envie de la voir revenir avec lui le lendemain matin dans sa bagnole de luxe. Tu es jaloux mais tu ne te l'avoueras pas, évidemment, ni que tu as assurément des sentiments pour ton amie. De toute façon, à tes yeux, Siobhan ne pourrait pas en avoir pour toi donc c'est inutile de s'attarder là-dessus. Tu soutiens le regard de Kegan un instant, qui te fait un beau sourire en te saluant de la main. « Oui, d'accord. Je vais venir. Après tout, je dois faire des efforts pour me faire.... des amis. » Tu as pris une pause avant de choisir ce mot. « On pourrais le rejoindre là-bas après les cours. Et puis arrêter à une épicerie ou quelque chose en chemin, pour apporter une contribution, tu vois. » Et surtout pour s'assurer de l'éloigner de lui le plus possible. Tu as déjà un plan pour la soirée pour t'assurer qu'ils ne se retrouvent pas seuls, tous les deux. « Maintenant - et non ce n'est pas parce que j'ai honte ou que je cherche une excuse - je vais aller étudier un peu... Alors on se vois ce soir à la sortie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Dim 14 Juin - 16:35

Sawyer avait eu l'air aussi surpris que s'il avait oublié un mensonge, mais Siobhán ne l'avait pas remarqué. Tout ce qui l'avait marqué était l'idée que Sawyer pensait qu'elle devrait avoir honte de lui, mais surtout qu'il allait bien et que c'était vraiment rassurant.

- J'ai aucune raison d'avoir honte de toi Sawyer, t'es mon ami !


Elle ne remarqua aucune réaction particulière de Sawyer lorsqu'elle énonça sa proposition, mais elle s'attendait plus ou moins à ce qu'il refuse. Le pauvre avait certainement besoin de se reposer après toute l'agitation de ce week-end, et non pas de subir un espèce de malaise toute la soirée... Même s'il avait fait des efforts pour s'intéresser à Kegan durant leur partie d'airsoft, Sio pensait que Sawyer n'était peut-être pas encore prêt à le rencontrer. Et pourtant il était d'accord !
À peine avait-il donné son accord que la rouquine exprimait déjà sa joie, à l'aide d'un énorme sourire et de quelques petits bonds sur place à la manière d'une enfant qui viendrait d'avoir un cadeau. Son explosion de joie avait masquée l'hésitation dont il avait fait preuve en choisissant le mot " ami", et elle n'avait recommencé à écouter qu'au moment où il parlait de ramener quelque chose à Kegan. Ça lui faisait penser aux conseils que sa mère lui donnait lorsqu'elle était invitée quelque part et qu'il fallait vraiment faire bonne impression, mais c'était vrai que c'était la deuxième fois que Kegan l'invitait, et qu'il serait donc bien vu de ramener un petit quelque chose. La rouquine hocha vivement la tête, sans se départir de son grand sourire.

- Super idée ! Je t'attendrai avec ma voiture à la sortie, comme ça t'auras moins à marcher avec tes béquilles !

Elle ne fut pas non plus gênée par l'idée de le laisser travailler un peu tranquillement. Siobhán lui aurait même bien proposé son aide pour aller s'installer quelque part, en portant ses affaires par exemple, mais elle se disait que son ami avait lui aussi un genre de fierté. Il n'avait pas voulu avouer qu'il s'était fait mal à la cheville par exemple. Alors autant le laisser se débrouiller un peu tout seul.
La rouquine retourna donc vers Kegan, pour lui annoncer d'un air vraiment très joyeux la bonne nouvelle.

- Il est d'accord ! On te rejoindra un peu après les cours, ça te va ?


Le reste de la journée se passa sans trop d'histoires. Quelques colles à distribuer, quelques papiers à remplir, mais pas d'altercation ou autre bagarre qui aurait nécessité une intervention un peu musclée ou exceptionnelle. Dès qu'elle eut fini de travailler, et que Sawyer eut fini ses cours, elle se dépêcha d'aller récupérer sa voiture, pour l'attendre le plus près possible de la sortie. Elle voulait vraiment éviter qu'il ne se fasse encore mal ou qu'il se fatigue inutilement.
Dès qu'elle le vit arriver, l'archère sortit pour prendre ses béquilles et l'aider à s'installer, le tout avec son grand sourire et en même temps un air concentré pour être sûre de ne pas se montrer maladroite.
Le trajet jusqu'au supermarché se passa lui aussi sans encombres. On aurait pu croire aisément à une tranquille journée qui allait se solder par une sympathique soirée entre trois amis, le tout sans problèmes. Mais c'était sans compter sur un invité surprise.
La rouquine était à peine descendue de la voiture -après l'avoir extrêmement bien garée d'ailleurs- lorsqu'elle entendit une voix qui lui rappela quelque chose. Elle n'eut pas à réfléchir longtemps pour la reconnaître. Se retournant vivement, elle aperçut Shawn.

- Mais c'est la petite-amie de Kegan !

Siobhán se sentit très mal à l'aise. Était-ce le fait de mentir à Shawn ? Un peu. Mais aussi et surtout le fait de se faire appeler " la petite amie de Kegan" devant Sawyer, même si elle ne l'avouerait pas. En plus, ils venaient à peine d'arriver et ne pouvaient donc pas faire semblant de partir. Génial.

- Salut Shawn. Tu vas bien ?


On ne sentait pas l'enthousiasme écrasant dont la rouquine faisait parfois preuve, mais Shawn ne la connaissait pas assez pour s'en rendre compte.

HRP: Même si Sio parle à Kegan, ça me semble inutile que tu réponde avec lui XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Lun 22 Juin - 12:25

Durant toute la journée, tu as pris bien soin de rester dans ton coin pour ne tomber sur personne, en particulier sur Kegan. À force de te pratiquer, tu arrives parfois à utiliser ton pouvoir lorsque tu le veux. Tu t'en sers pour éviter les personnes dont le pouvoir est trop puissant mais tu lui as découvert une nouvelle utilité. Lorsque tu connais l'énergie et l'essence d'un pouvoir, tu sais donc aussi qui le possède. Tu n'en as parlé à personne mais depuis un moment, tu t'entraînes pour ça : arriver à localiser une personne spécifique grâce à son pouvoir. Et ça fonctionne plutôt bien, d'ailleurs ! Tu n'y arrives pas toujours, surtout lorsque tu manques de concentration, mais tu arrives quand même à localiser Kegan avant que celui-ci ne te voit et décide de venir te proposer son aide ou entâmer une discussion qui ne t'intéresse pas. D'ailleurs, parlant de ça, tu as dû faire une dissertation à propos de ton pouvoir et parler de ses effets, de ses améliorations... Apparemment, ton enseignant pensait que tu pouvoir voir le pouvoir de la personne à l'intérieur d'elle. Ce serais beaucoup plus facile si c'était le cas, car tu saurais à des mètres qui éviter. Il avait l'air un peu déçu lorsque tu lui as remis ta dissertation en disant que tu les ressentais seulement, sans pouvoir les voir. Mais avec de la pratique, tu arrives quand même à les isoler et à savoir qui exactement possède quoi. Siobhan serait fière de savoir que tu fais beaucoup d'efforts, mais tu n'es pas du genre à aller vanter tes mérites.

Une fois le dernier cours de la journée terminé, tu prends ton temps pour ranger tes trucs et enfiler ton sac. Tu n'es pas particulièrement pressé de partir et tu espères secrètement que quelque chose d'inattendu va se passer (qui n'inclus pas que l'un de vous deux se fasse blesser, encore) et qui fasse en sorte que la soirée soit annulée. Tu marches tranquillement dans le couloir, en faisant des gros yeux à ceux qui te rentrent dedans sous prétexte qu'ils ne t'ont pas vus. Si toi tu as changé ta façon d'agir avec les autres et ta vision des choses en général, la majorité des étudiants te voient encore comme l'espèce d'ermite bizarre qui reste toujours seul et qui ne parle jamais à personne. Tu roules les yeux lorsque cette pensée te traverse l'esprit. Comme si ça te dérangeais, au fond. Tu aimerais juste qu'ils essaient de faire attention en voyant quelqu'un en béquilles, que ce sois toi ou n'importe qui d'autre.

En sortant, tu vois Siobhan qui est déjà en train de t'attendre. Tu la laisses t'aider sans rien dire car tu n'as pas vraiment envie de faire, encore une fois, comme si tout allait bien et que tu n'as besoin de l'aide de personne. Et puis en plus, tu es certain qu'elle se sent encore mal de ce qui s'est passé durant le weekend. Donc si elle veut t'aider, tu la laisses faire. Peut-être que ça la rassure, au fond. Vous arrivez au supermarché au bout d'un moment et tu tends les bras pour prendre tes béquilles derrière alors que Siobhan sort de la voiture. En te retournant, tu arrives à la voir à travers la vitre de la voiture et tu trouves son expression bizarre. Tu te dépêches de sortir le plus vite que tu peux et tu te mets sur tes jambes à l'aide de tes béquilles. Elle est là, en train de parler à un type que tu n'as absolument jamais vu de ta vie. Probablement ton âge ou dans les environs et tu dois l'avouer, il n'est pas laid du tout. Mais ce qu'il fait avec Siobhan, c'est ce qui t'intrigue le plus. D'où est-ce qu'ils se connaissent ? Est-ce que c'est un ami ?

Le type te lance un regard et tu sens qu'il te scrupte de haut en bas en te jugeant. D'accord, alors il en pince pour la rouquine et il te voit comme de la compétition ? Tu n'arrives pas à saisir ce que son comportement veut dire. Contre toute attente, il vient vers toi d'un pas rapide et tire une main pour prendre la tienne et la serrer avec un sourire bizarre. « Moi, c'est Shawn. Et toi ? Qu'est-ce que tu fais à traîner avec elle ? » Tu fronces les sourcils, un peu pris de court, et tu retires rapidement ta main de la sienne. « Excuse-moi, mais je ne crois pas que ça te regarde. On a des trucs à faire. » Tu veux bien faire des efforts pour bien agir avec les autres mais tout te pointe qu'en fait, Siobhan et lui ne sont pas amis. Elle n'a pas l'air particulièrement heureuse de le voir et se garde une gêne, ce qui n'est pas trop commun avec elle. Shawn recule en rigolant. « Relax ! Je trouvais juste ça bizarre de tomber sur la copine de Kegan avec un autre type, tu vois ! » Tu sens les poils s'hérisser sur tes bras mais tu essaies de rester décontracté. « Kegan et Siobhan ? Tu dois faire erreur, parce que... » Tu t'arrêtes un instant. En fait, tu n'as aucune idée de ce qui s'est passé, ni de comment Shawn les connais. Il vous lance un regard dédaigneux en croisant les bras. « Hm je vois, alors tu lui fais la même chose, c'est ça ? Tu es frustrée parce qu'il t'a trompée alors tu fais la même chose avec monsieur sans nom ! »

Tu clignes des yeux plusieurs fois et tu regardes tour à tour Siobhan et Shawn. Qu'est-ce qu'il raconte ? Que Kegan et Siobhan sont ensembles, que Kegan l'a trompée avec quelqu'un d'autre et maintenant elle traîne avec moi pour se venger et le rendre jaloux ? « Tu mérites pas un mec comme lui !! Tu ferais mieux de rester avec ta femmelette en béquilles, vous êtes du même calibre. » Les traits de ton visage durcissent et tu prends l'une des béquilles pour la pointer dans sa direction, l'air toutefois neutre. « Tu veux qu'elle te casse la gueule avec ses béquilles, la femmelette ? À ta place, je ferais attention avant de venir insulter les gens quand tu n'as aucune idée de qui se trouve devant toi. » Ce n'est pas ton genre de jouer les durs mais malgré ton air plutôt calme, tu es en train de bouillonner de l'intérieur. C'est dans des moments comme ça que tu aimerais avoir un pouvoir utile, juste pour pouvoir lui ficher la trouille de sa vie. Tu fais signe à Siobhan et tu passes près de Shawn pour entrer dans le supermarché mais celui-ci tire un pied pour le mettre devant toi. En quelques secondes à peine, ses mains sont sur ton visage et il t'observe de près. « Hum, t'es pas si mal que ça maintenant que je te vois mieux ! Peut-être que je devrais essayer de te piquer, comme ça la demoiselle va se retrouver avec rien du tout ! » Tu donnes un coup d'épaule pour qu'il te laisse tranquille en lui lançant un regard méchant digne des Davis. Heureusement, il ne vous suit pas dans le supermarché. Tu as les dents serrées et tu ne dis pas un mot. Tu as encore plus l'impression d'avoir manqué quelque chose à cette maudite soirée de laquelle ils sont revenus ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Lun 22 Juin - 15:56

Sio lâcha un grand soupir en voyant Sawyer et Shawn s'approcher simultanément. Elle n'avait aucune envie d'avoir à les présenter, ni à expliquer à l'un ou à l'autre ce qu'elle faisait là. La rouquine avait caressé l'espoir insensé que tout se passe sans problème mais la première question de Shawn fut de savoir ce qu'elle faisait ici avec un garçon autre que Kegan. Génial.
Elle qui poussait Sawyer à se montrer gentil et ouvert les autres en venait maintenant à trouver ça vraiment utile qu'il soit plus renfermé: il expliqua clairement qu'ils n'avaient rien à dire à ce sujet, et si Shawn n'avait pas renchérit elle aurait presque soupiré de soulagement. Seulement, l'intrus répliqua explicitement qu'elle sortait avec Kegan, ce qui n'était pas vrai, mais la gênait suffisamment pour qu'elle ne puisse pas le contredire. Si elle disait que ce n'était pas vrai, elle se sentirait moins gênée vis à vis de Sawyer. Mais si elle faisait ça, Shawn allait retourner embêter son ami... Cette situation devenait vraiment compliquée pour la jeune femme, qui n'avait jamais envisagé ce genre de rencontres.
Et évidemment, Sawyer commença à donner son point de vue sur la situation... Avant de s'arrêter au milieu en sa phrase. Sio lui lança un regard un peu perdu, ne sachant plus vraiment quel parti prendre par rapport à toute cette situation. Et à vrai dire, si Shawn n'avait pas commencé à l'insulter en disant qu'elle se servait de Sawyer pour tromper Kegan, elle serait certainement restée en retrait.

 - Et moi qui pensais que tu comprenais l'amitié hommes/femmes Shawn...  


La rouquine se sentait bouillir. Était-ce normal, ou était-ce encore son caractère impulsif ? Elle n'aurait pas su dire. Déjà il avait appelé son ami " monsieur sans nom". Mais avec ce qu'il avait ajouté, en le traitant de femmelette, Siobhán avait juste envie de lui sauter au cou pour l'étrangler. Et venant d'une femme qui avait passé plusieurs années à s'entraîner dans ce but, Shawn aurait dû avoir peur. Très peur.
Sio serrait les poings, tentant de garder un visage normal, mais ce n'était pas son fort. Sawyer avait lui-même l'air énervé, puisqu'il pointa une béquille vers l'autre homme. Et honnêtement, l'archère avait juste envie de la lui prendre pour assommer ou embrocher leur interlocuteur indélicat. Mais après une insulte pareille, elle comprenait bien qu'il n'était pas à elle d'intervenir. Alors, dès que son ami lui fit un signe en direction de l'entrée du magasin, elle se tourna pour le suivre. Jusqu'à ce que Shawn insiste, barrant le passage à Sawyer et glissant ses mains sur son visage en insinuant qu'il draguerait bien l'étudiant surtout si ça pouvait rendre Sio célibataire. Et s'en fut trop.
Sawyer s'était dégagé grâce à un coup d'épaule, et dès qu'il fut éloigné de Shawn la rouquine intervint. Elle se glissa vivement derrière lui, attrapant d'une poigne ferme ses cheveux et tirant sa tête en arrière. Il suffit d'un léger coup de genou dans son dos pour lui faire perdre l'équilibre, soumis à la surveillante qui pouvait aussi bien le faire tomber que le lâcher tranquillement. Il tentait de s'accrocher à elle pour ne pas tomber.

 - Tu m'insultes encore une fois, ou tu insultes encore mes amis, et je te pète les dents. C'est clair ?  


La classe et la distinction à la Siobhán O'Cahir. En tout cas, Shawn avait l'air convaincu vu son regard effrayé. Ah ! Il ne s'était certainement pas attendu à ça, venant d'une jolie jeune fille. S'il avait su qu'elle en avait déjà envoyé des bien plus musclés que lui à l'hôpital, il n'aurait certainement pas fait le malin comme ça. Parce que Kegan n'était pas ici pour le protéger, et que Sio se moquait bien qu'on la voit.
Elle relâcha brusquement son emprise, et le pauvre petit garçon faillit tomber en arrière. Sans plus lui adresser un regard, la rouquine rattrapa Sawyer pour entrer dans le supermarché. Est-ce qu'il avait vu ce qu'elle venait de faire ? Est-ce qu'elle lui devait une explication ?
Il faudrait être aveugle pour louper l'air mécontent de Sawyer à travers les rayons du magasin, et la petite musique d'ambiance à l'air joyeux n'arrangeait rien. Les minutes semblaient bien longues pour la mutante, qui regardait à droite et à gauche, cherchant l'inspiration pour savoir quoi ramener pour la soirée de Kegan. Le tout en suivant le rythme de marche trop lent de Sawyer.

 - Je sors pas avec Kegan.  


Elle avait dit ça comme si elle venait d'avoir une véritable révélation. Elle ne comprenait pas pourquoi ça la gênait tant qu'il la croit en couple avec lui, mais en tout cas elle savait qu'il avait l'air en colère. Ça venait peut-être de la discussion qu'ils avaient eu sur leurs petits-ami(e)s respectifs, et qu'ils se diraient tout. Alors l'entendre dire ça devait le rassurer non ?
Ou alors il allait croire qu'elle se moquait bien de lui, après la scène à laquelle il venait d'assister. Ou alors il allait croire à une espèce de relation libre bizarre entre eux.

 - Si je sortais avec lui, je te l'aurais dit ce week-end quand on en a parlé.  

Elle avait l'air tellement gênée que Sawyer pourrait très bien croire qu'elle aurait finalement bien aimé sortir avec Kegan. Mais elle repensait surtout au moment où elle avait cru que Sawyer à l'embrasser dans son délire fiévreux. Est-ce qu'il s'en souvenait ? Est-ce qu'il lui faisait aussi la tête pour ça ?

 - Euh, ce week-end quand tu as...  


Et évidemment, elle n'osa rien dire. S'il ne se souvenait pas, il valait mieux ne pas lui rappeler. Il risquerait d'être encore plus mécontent.

 - Oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Lun 22 Juin - 18:09

Tu vois très bien la manoeuvre de Siobhan du coin de l'oeil mais tu ne dis rien et tu te contentes d'entrer dans le supermarché. Tes jointures sont presque blanches tellement tu serres tes béquilles avec force, en essayant de ne pas péter un câble et donner un coup dans la pyramide de melons juste devant toi. Tu continues de marcher en regardant autour de toi, mais tu n'es pas du tout d'humeur à trouver un petit cadeau sympathique à remettre à l'hôte, même si ce n'est pas ton but premier en venant ici. En fait, tu songes que tu pourrais acheter une bassine de plastique, des pommes et proposer de jouer au jeu ou il faut attraper des pommes sans les mains. Ce crétin de Kegan participerait, tu en es certain, et tu aurais juste à attendre que Siobhan ait le dos tourné pour lui écraser son visage maquillé (il porte du maquillage, tu es convaincu) au fond du contenant.
Tu sais qu'au bout de quelques instants, Siobhan marche derrière toi. Enfin, si on peut appeler ça marcher. Durant un instant, tu espères presque qu'elle décide d'aller de son côté pour trouver quelque chose, pour que tu n'aies pas besoin de lui faire face. Ton cerveau se met à inventer tout un tas de scénarios et tu en as marre. Tu sais très bien que tu es jaloux, chose que tu faisais de ton mieux pour ne pas t'avouer les dernières semaines, mais tu dois maintenant te rendre à l'évidence. Ça t'énerve, car tu as l'impression que tout le monde est au courant d'un tas de trucs sauf toi, parce que tu n'étais pas là. C'est quoi cette histoire de tromper quelqu'un avec l'autre, et d'où est-ce qu'il sort ce mec ? Tu mettrais ta main à couper que Siobhan ne le connaissait pas avant d'avoir rencontré Sawyer. Mais ça, ça voudrait dire qu'ils se sont rencontrés cette même soirée qui reste tellement nébuleuse pour toi.

Tu n'as jamais osé demander et tu as préféré te faire des histoires plutôt que de te renseigner pour connaître la vérité. Mais pour toi, c'était évident : Siobhan a passé la nuit chez lui et ils sont revenus ensembles le lendemain. Tu as préféré te dire qu'ils n'ont rien fait et que le temps a simplement passé, et c'est ce que tu as essayé de te mettre dans le crâne ces dernières semaines. Mais l'apparition d'un pion de plus vient un peu gâcher ta théorie. Tu ne tournes même pas la tête vers la rouquine lorsqu'elle te parle. Et tu dois te forcer pour lui répondre. « Ah, je vois. Bien sur. » Tu fais semblant d'être absorbé par une étiquette. Évidemment, qu'elle ne sort pas avec lui. Mais vu son aisance à être tactile avec les autres, rien ne dit qu'elle n'a pas dépassé une étape de plus avec Kegan. Et cette idée te mets hors de toi pour une raison que tu ne sais pas encore. Peut-être qu'en fait, Kegan est un espèce de player qui s'amuse à avoir des coups d'un soir. De ce que tu as vu, Shawn en pince gravement pour lui. Peut-être qu'en fait, Kegan a fait des espoirs à Shawn mais a terminé la nuit avec Siobhan, et ils se sont fait surprendre par le troisième, tous les deux.

Tu te tournes, cette fois, en entendant quelque chose qui te concerne et c'est avec apréhension que tu attends la suite qui finalement, ne vient pas. Ton expression devient bizarre avec un espèce de petit sourire figé. « Ah. Bien sur. Oublie. Tu sais quoi Siobhan ? » Tu as envie de lui dire qu'effectivement, tu dois être trop imbécile pour qu'il vaille la peine de te tenir au courant de certaines choses mais tu as l'impression d'agir comme une adolescente en crise hormonale. Tu lèves un bras en l'air avant de prendre une inspiration et passer une main dans tes cheveux. « ... Tu devrais aller voir de l'autre côté s'il y a quelque chose parce qu'à la vitesse ou je vais on va passer trois heures ici. J'ai un truc à aller chercher alors... va s'y, je te rejoins. » Tu sais ou tu t'en vas et tu te diriges vers le coin pâtisserie après t'être assuré que la rouquine ne te suive pas. Une fois sur place, tu choisis un gâteau en faisant inscrire un truc pour elle, le tout bien emballé dans une boite. « Bien sur parce que même avec tout ça, j'ai pensé au gâteau... Et en plus, je vais être coincé chez cet... uggh, plutôt que...» Tu lèves les yeux et tu vois l'employée qui te regarde avec des yeux ronds. « Monsieur, est-ce que ça va ? » Tu fais un sourire forcé en disant merci et tu repars en tenant maladroitement la boite, accrochée à ton poignet par une corde.

Puisque tu ne vois pas Siobhan à l'horizon et que ton gâteau est déjà payé, tu décides de sortir à l'extérieur en attendant qu'elle te rejoingne. Qu'elle n'est pas ta surprise en voyant que Shawn est toujours là, assis sur le trottoir et qu'en plus, il a l'air d'avoir pleuré. « Qu'est-ce que tu regardes ?! » Tu hausses les sourcils et tu passes près de lui pour aller plus loin. « Ta pathétique personne, ça te va ? Sérieusement, tu devrais avoir honte de faire des scènes comme ça. » Tu l'entends renifler et tu fais de ton mieux pour ignorer sa présence. « Ça te dérange pas ? Savoir que ta p'tite copine était avec lui ? Je vais te dire, le malaise quand je suis arrivé et que je les ai vus alors que juste la veille, il... c'était moi qui... » Et voilà qu'il se remet à sangloter. Tu peux le comprendre, d'un sens. Après tout, tu bouilles de jalousie à l'instant même, toi aussi. Mais pas jusqu'au point de te mettre à pleurer devant tout le monde parce que tu soupçonnes que la personne envers qui tu as des sentiments (bien que ceux-ci ne soient toujours pas avoués car tu n'es qu'un imbécile par moment) s'amuse avec quelqu'un d'autre quand tu n'es pas là. « Qu'est-ce qui lui prend autant de temps... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Mar 23 Juin - 12:13

Sawyer n'avait pas l'air de se sentir très concerné par la conversation que Siobhán s'efforçait de mener avec lui. En fait, il n'avait pas l'air convaincu du tout lorsqu'elle lui disait qu'elle n'était pas en couple avec Kegan. Pire que ça, il faisait une tête étrange lorsqu'elle lui demanda d'oublier parce qu'elle n'osait pas terminer sa phrase. Au moment où il leva la main, la rouquine se demanda carrément s'il n'avait pas dans l'idée de lui mettre une gifle. Heureusement il se recoiffa simple en lui disant qu'ils feraient mieux de se séparer, que ça irait plus vite et que de toute façon il avait quelque chose à faire.
La rouquine n'eut même pas le temps de répondre qu'il commençait déjà à s'éloigner. Après être restée quelques secondes dans le rayon comme une idiote sans bouger en se demandant ce que Sawyer pouvait avoir à faire, Sio avança à travers le magasin jusqu'à se retrouver dans un rayon qui semblait vendre des gâteaux d'apéritif.
Siobhán avait prit l'habitude d'acheter toujours la même chose: elle pouvait ainsi se fier au paquet et éviter de passer pour une illettrée en plein milieu du supermarché. Et à vrai dire, elle achetait rarement ce genre de choses. Elle se retrouvait donc à fixer les paquets de chips d'un air concentré et, il fallait bien l'avouer, bizarre. Et se rendant compte qu'elle avait passé déjà un certain temps à déchiffrer les étiquettes, Siobhán choisit deux paquets au hasard et déambula un peu à travers les rangées en cherchant Sawyer. Il lui avait dit qu'il la rejoindrait mais évidemment elle n'avait pas pensé à lui demander un quelconque point de rendez-vous. Elle fit environ deux fois le tour du magasin, décida au dernier moment d'amener aussi une bouteille d'alcool même si elle n'en buvait pas elle-même, et se résolut à sortir après avoir payé. Sawyer la retrouverait bien à la voiture, dans le pire des cas, mais puisqu'elle ne l'avait pas croisé elle imaginait qu'il y était déjà. Ce n'était pas ça le plus étonnant.
Lorsqu'elle sortit elle l'aperçut effectivement à côté de sa voiture, et se dépêcha de le rejoindre. Quelques bruits de sanglots attirèrent néanmoins son attention sur le trajet. Tournant la tête, elle lança un regard si mauvais a Shawn qu'il détourna le visage en essayant de contenir ses larmes dans un genre de hoquet un peu ridicule. A rouquine n'insista et rejoignit son ami. Oui, elle aurait pu se moquer encore, l'enfoncer encore un peu, mais elle n'était pas du genre méchante. Il avait eu ce qu'il méritait, et elle n'oublierait pas de parler de lui a Kegan.

- Ça fait longtemps que tu m'attends ? Désolée, je... Lisais les étiquettes.


Elle ouvrit la voiture et adressa un énorme sourire à son ami. Elle n'allait pas laisser un simple incident gâcher leur soirée, surtout aujourd'hui ! Sans porter attention à ce que son ami avait acheté - après tout ce n'était si important, si ? - elle s'installa au volant et attendit qu'il la rejoigne dans la voiture.

- Tu vas voir, l'appartement de Kegan est super !


Quelle prouesse de changement de sujet, pour éviter de reparler de Shawn ! En fait, l'Irlandaise comptait attendre que son autre ami soit avec eux avant d'en reparler. La rouquine prit donc la route. Étant donné qu'elle avait cassé son autoradio le matin en partant au travail, elle se mit à chanter pour éviter un silence pesant. Heureusement que son collègue n'habitait pas très loin !

HRP: Je sais, ça avance pas trop l'action, mais comme ça tu peux faire ton accolade à Kegan :-P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Jeu 25 Juin - 15:45

Tu sursautes en entendant la voix de Siobhan. Tu fixais un point au loin en essayant de te concentrer pour ne plus entendre les sanglots de l'autre crétin. D'ailleurs, tu espères que les gens ne t'ont pas associés à lui car tu entends des commentaires depuis que tu es sortis dehors. Mais tu ferais probablement la même chose si tu voyais un jeune homme en boule près de l'entrée d'un super marché en train de pleurer toutes les larmes de son corps. Tant que les gens ne pensent pas que c'est ta faute s'il sanglote comme un enfant, tu te fiches un peu du reste. « Ah euh, non, ça va. » Tu te sens un peu mal d'avoir fais preuve d'autant d'impatience envers elle. Après tout, tu n'es pas vraiment frustré contre elle... plutôt contre la situation. Pourtant, tu ne peux pas t'empêcher d'être de mauvaise humeur. Une chose est certaine, tant qu'à être présent à cette petite soirée, tu vas tout faire pour que Kegan ne se retrouve pas seul avec elle. Même si ça veut dire faire semblant d'être son meilleur ami.

Tu t'installes dans la voiture en laissant les béquilles à l'arrière et tu poses la boite contenant le gâteau entre tes jambes. Tu es surpris qu'elle ne te demande pas ce que c'est mais bon, peut-être qu'elle va être plus surprise dans ce cas. Tu ne réponds pas grand chose car de toute façon, tu n'as rien à dire. Tant mieux si Kegan a un appartement super mais toi, tu n'en as pas grand chose à cirer. Tu n'es pas vraiment impressionné par le matériel et le fait qu'il possède un appartement classe et une bagnole de luxe ne te fais ni chaud ni froid. Tu écoutes distraitement Siobhan chanter en regardant dehors. Au moins, tu n'as pas à faire la conversation. Tu dois faire de ton mieux pour essayer d'avoir l'air de bonne humeur pour pouvoir mettre ton plan à exécution. Tu songes un instant que tu ne diras probablement pas non si on t'offre un verre (voir même plusieurs) si ça peut t'aider à passer à travers la soirée.

Heureusement, vous arrivez rapidement devant un espèce de bâtiment d'appartements luxueux. Est-ce que ça t'étonne, pas vraiment. Kegan semble être le genre de type qui aime briller et en mettre plein la vue. Il doit être très riche, d'ailleurs, malgré son boulot de surveillant, pour arriver à se payer un truc pareil. Disons que la différence entre l'endroit ou Siobhan et lui vivent est flagrante mais tu sais déjà que tu vas préférer le petit appartement encombré de la rouquine à celui de son nouvel ami. Tu es soulagé de constater qu'il y a un ascenseur pour se rendre à son appartement, t'évitant ainsi d'avoir à monter les escaliers à la vitesse d'une tortue. En arrivant à l'étage, près de la porte, tu remarques que quelque chose sent bon et ça te donne plutôt faim. Mais tu ne vas pas te laisser amadouer par de la nourriture, ça non. Vous venez à peine de mettre un doigt sur la sonnette que Kegan ouvre la porte avec toute l'énergie qu'il peut avoir et en ouvrant les bras pour faire un câlin à Siobhan. Tu fais un grand sourire (Car oui, malgré tout, tu as des talents d'acteur insoupçonné) et tu passes devant la rouquine pour prendre l'accolade à sa place, devant l'air surpris de Kegan. Mais il referme rapidement les bras sur toi en rigolant et tu fais de ton mieux pour réprimer un frisson de dégoût.

« Merci de nous recevoir ! Désolé pour la dernière fois mais tu vois, je suis un peu débutant avec mon pouvoir mais ça va maintenant... Ah tu me montres la cuisine ? J'ai apporté un truc... » Tu le tires par le bras pour entrer plus loin et laisser Siobhan derrière. Après tout, tu veux au moins cacher le gâteau jusqu'au moment ou vous allez le manger. « Est-ce que tu as des chandelles ? C'est son anniversaire vois-tu alors j'ai acheté un gâteau...» Évidemment, il réagit vivement et tu lui fais signe de ne pas trop faire de bruit. « Elle ignore que je l'ai acheté et probablement aussi que je me souviens que c'est son anniversaire alors il vaut mieux garder le secret. » Il te fait un clin d'oeil en prenant le gâteau pour le cacher dans le réfrigérateur. Tu en profite pour lui lancer un regard meurtrier pendant qu'il ne regarde pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Jeu 25 Juin - 16:19

Siobhán n'eut aucun mal à se garer devant l'appartement de Kegan. Il fallait dire que ce genre d'immeubles possédaient généralement des cours privées avec des emplacements attitrés, et qu'il était donc facile de trouver une place libre aux alentours.
C'était d'ailleurs une très bonne nouvelle, puisque comme ça la distance à parcourir par Sawyer était plutôt réduite, et il n'aurait pas à se fatiguer. En descendant du véhicule, la rouquine songea qu'ici au moins il y avait un ascenseur, et que son ami n'aurait aucune difficulté pour monter. Surtout qu'il fallait atteindre le dernier étage !
En tout cas, le silence entre eux devenait pesant, même si la rouquine ne savait pas trop quoi dire. Elle se mordait la lèvre pour ne pas entamer encore une conversation indiscrète et inutile dont elle avait le secret. Heureusement qu'ils arrivaient à destination, ça devrait mettre fin à leur calvaire.
Les deux amis montèrent rapidement, et n'eurent même pas le temps d'appuyer sur la sonnette que Kegan était déjà à la porte pour leur ouvrir. Parfait. Il ouvrait ses bras couverts de tatouages en direction de la rouquine. Génial, elle avait toujours adoré les câlins, et puis au moins ça lui ferait peut-être oublier toute la tension de ces dernières minutes. Seulement elle eut à peine le temps d'ouvrir ses bras aussi que Sawyer s'était déjà déplacé et serrait Kegan dans ses bras. La rouquine eut une expression médusée sur le visage, baissant ses bras en se sentant ridicule et se demandant ce qui pouvait être à l'origine d'un tel changement chez Sawyer.
Siobhán eut à peine le temps d'entendre quelques mots que les deux hommes étaient déjà rentrés dans l'appartement et prenaient la direction de la cuisine tandis qu'elle restait stupéfiée au seuil de l'appartement. Elle finit par entrer, refermant la porte derrière elle.
L'Irlandaise se sentait à peu près aussi seule que quand elle avait remarqué que personne ne lui avait rien proposé pour fêter son anniversaire. Ou que quand elle s'était rendue compte qu'il était déjà le soir et que personne à part sa famille n'avait pensé à le lui souhaiter. Enfin, elle ne pouvait pas en vouloir à ses amis, elle n'avait pas l'habitude de crier sa date d'anniversaire sur tous les toits non plus, et puis c'était la pleine période des examens... Et ce n'était qu'une date, n'est-ce pas ? Elle avait été infiniment heureuse quand Kegan avait proposé de faire quelque chose, de toute façon, puisque si ça n'avait pas été le cas elle aurait sûrement passé la soirée à manger de la glace devant un film en regrettant de ne pas se trouver chez elle en Irlande. Et maintenant, même si elle se réjouissait du rapprochement de ses deux amis, elle ne pouvait pas s'empêcher de trouver que c'était un peu bizarre venant de Sawyer. En plus... Lui qui n'aimait pas Kegan et venait pourtant le prendre dans ses bras, s'était littéralement précipité dedans. Et il ne faisait jamais ça lorsqu'elle voulait le prendre dans ses bras. Sio sentait un léger pincement au coeur sans savoir quoi penser véritablement de cette situation.
Elle les rejoignit donc dans la cuisine avec ce qu'elle avait acheté: chips et alcool, et posa tout sur la table avec un sourire.

- On allait pas venir les mains vides quand même !

Elle fit un grand sourire, et tendit les bras vers Kegan pour avoir son câlin, cette fois-ci.

- Je suis super contente que tu nous aies invités, ça m'évite une longue soirée d'ennui !


Elle avait vraiment retrouvé toute sa joie de vivre habituelle et son sourire était passé de " grand" à " énorme".

- Au fait, tu devineras jamais qui on a croisé tout à l'heure... Shawn !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kegan Liu
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2014

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Ven 26 Juin - 18:37

Une chance que j'ai un traiteur qui cuisine pour moi parce que j'aurais jamais réussis à préparer tout ça en si peu de temps ! J'ai décidé de faire ça plus varié parce que bon, en même temps, j'ai aucune idée vraiment de ce qu'ils aiment manger. Encore moins Sawyer. Alors j'ai décidé d'y aller avec des filets mignons, des fruits de mer, des légumes, etc. La table risque d'être pleine et bon, y'a probablement beaucoup trop de nourriture pour trois personnes mais ça fera des restants alors c'est pas bien grave ! Et je tiens à dire que je gaspille rarement de la nourriture et que souvent j'en donne à des endroits pour les gens défavorisés alors hein, je suis matérialiste mais pas si pire que ça. J'ai préparé le contenu de mon mini-bar aussi parce que comme on a tous congé demain, je compte bien offrir un verre à tout le monde. Bref, j'ai l'air d'un gamin à regarder par la fenêtre et honnêtement je vois pas grand chose vu la hauteur de mon appartement mais ils sont difficiles à manquer même en étant tous petits. Une grande fille rousse avec un type qui marche au ralentit à cause de béquilles, on vois pas ça tous les jours. Je suis déjà devant la porte avant même qu'ils sonnent.

« HEY !! » Oups, j'ai ouvert la porte un peu trop vite et je dois la retenir pour éviter de faire un trou dans le mur. J'ouvre les bras pour faire un câlin à Siobhan mais pour être honnête je m'arrête un peu dans mon mouvement parce que Sawyer est en train de me faire un sourire de la mort digne d'une publicité de dentifrice. Ça, c'est bizarre. Encore plus louche, c'est qu'il est en train d'avancer vers moi pour me faire un câlin alors que j'allais clairement vers Siobhan. Bah, je dis jamais non à des câlins moi alors autant lui en faire un ! « Mais nah mais nah, pas de rancune hein ! La cuisine ? Quoi, tu m'as apporté une surprise ou quelque chose ? Mais fallait pas ! Ouais ouais viens je vais t'aider. » Je suis tellement surpris par tout ça que j'oublie presque Siobhan. Je passe un bras autour de la taille de Sawyer pour l'aider à marcher et c'est surprenant mais il dit pas un mot. Pas un regard méchant, pas de commentaire.

Une fois arrivé dans la cuisine, il dépose une boite sur le comptoir. Je sais déjà que c'est un gâteau et je vois pas trop pour qu'elle occasion mais je m'exclaffe en entendant que c'est l'anniversaire de Siobhan. « QUOU-AH mais elle a... » Oups, des plans pour tout gâcher. « Oups désolé hehe ouais j'ai suuuuuuurement des chandelles qui trainent quelque part pas loin, je vais cacher ça dans le frigo, pas de problème ! C'est cool de ta part ! » Bon, je dois faire de la place dans le réfrigérateur mais j'arrive à le cacher bien au fond. À moins qu'elle se mette la tête dedans, elle risque pas de remarquer. De toute façon, Sawyer trimballe la boite depuis qu'ils sont partit du supermarché et elle a l'air de se douter de rien. Je réalise alors que notre amie vient d'arriver en arrière avec des chips et de l'alcool et bien que je manque pas de ça, je lui fais un grand sourire en la prenant dans mes bras. « Ah bah merci sérieux c'est rare que les gens m'apportent des trucs, ça me fais plaisir de vous inviter c'était pas nécessaire mais ça me fais plaisir ! J'peux vous offrir un verre alors ? » Peu importe si Sawyer est encore mineur, personne va venir nous embêter et j'ai l'intention de le faire boire ce soir.

Je vais chercher des coupes que je remplis généreusement avant de lever la mienne pour faire comme un toast. Je m'étouffe un peu avec ma gorgée. Pas encore Shawn, est-ce qu'il stalk tout le monde autour de moi ou quoi ? Je roule les yeux en tirant la langue. « Ouais il continue de m'envoyer des messages à tous les jours et puis j'en ai eu marre et j'lui ai dis aujourd'hui que s'il arrêtait pas ses enfantillages bah j'allais devoir faire une plainte contre lui pour qu'il arrête de me contacter. Je suis sur qu'il pleurait comme un bébé. Bon j'me sens mal tu sais bien, c'est un peu de ma faute mais tu sais que j'ai été clair dès le départ. Compliqué parfois quand toi t'as pas d'attachement mais que l'autre personne oui... »

Je sais pas si Siobhan a raconté l'histoire à Sawyer mais il est pas mal silencieux alors peut-être que non. Il a dû trouver ça pas mal bizarre, au fond. Je commence à dresser la table qui se remplit rapidement. « Ah pour t'éclairer Saw, il est pince pour moi le jeune mais c'est pas réciproque et j'ai été hyper poli avec lui, j'te jure ! Parce que je voulais pas le blesser, quand même, c'est pas mon genre. Mais il comprend pas. Alors voilà, c'était mon petit résumé. Vous pouvez vous asseoir, j'espère que vous avez faim ! Je savais pas trop ce qui vous plaisait alors j'ai mis un peu de tout. Va falloir que tu me dises qu'est-ce que tu aimes Sawyer pour que je me prépare mieux les prochaines fois ! Ah attends, j'vais t'aider. » Je prends ses béquilles et je tire la chaise pour l'aider à s'installer. Encore une fois, il rechigne à peine. Et en plus, il me fait un sourire en me disant merci. Je finis ma coupe d'un coup sec parce que, sérieusement, c'est perturbant. Je lance un regard à Siobhan et j'hausse les épaules : elle trouve surement ça louche elle aussi mais bon, ce soir je veux m'amuser alors tant mieux s'il a soudainement décidé d'arrêter d'agir comme s'il haissait la terre entière !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mm386.forum-canada.com
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Sam 27 Juin - 1:25

Finalement, Siobhan a quand même eu son câlin de Kegan, toi qui a fait toute cette mise en scène pour l'éviter ! Tu vas devoir t'assurer de tenir le Taiwanais occupé pour être certain qu'il garde ses mains chez lui. Tu regardes distraitement autour de toi pour jeter un coup d'oeil au loft. Tu n'es pas trop étonné que la rouquine soit impressionnée par l'endroit car c'est effectivement très spacieux pour une seule personne et surtout, très moderne et bien décoré. Tu te demandes s'il arrive lui-même à tout se payer ou s'il est l'un de ces gosses de riche qui va toujours faire quatre fois le salaire d'une personne normale sans avoir à faire quoi que ce soit. Tu acceptes la boisson sans broncher et tu prends une petite gorgée avec hésitation. Tu n'as pas encore l'âge de boire légalement et tu n'as jamais été du genre à prendre un coup tout seul dans ta chambre. Tes connaissances en matière d'alcool sont donc assez limitées mais tu es surpris de constater que ce n'est pas mauvais et que non, tu n'as pas l'impression d'avoir avalé de l'alcool à friction à même la bouteille.

Tu te retiens de rouler les yeux lorsque Siobhan parle du pleurnichard qui s'appelle Shawn, apparemment. Évidemment, il fallait qu'elle ramène le sujet. Tu restes silencieux en écoutant la suite et malgré le peu d'affection que tu ressens envers Kegan, tu dois t'avouer qu'il a l'air sincère lorsqu'il dit qu'il ne voulait pas le blesser, chose qu'il a apparemment faite vu l'état du pauvre type. En même temps, s'il a vraiment été clair dès le départ, tu n'as pas vraiment de pitié pour Shawn : c'est lui qui s'est fait des faux espoirs, au final. Un détail te dérange toutefois et c'est bien le fait qu'il était effectivement présent lorsque de la soirée floue dont tu n'as aucun détail. Et apparemment, ce qui s'est passé ce soir là lui a brisé le coeur et te confirme que Kegan et Siobhan étaient bien ensembles. Tu serres ton verre que tu finis par boire d'un coup sec pendant que personne ne regarde. Finalement, c'est un peu plus fort que tu pensais mais c'est bien normal après avoir tout avalé d'un coup.

Tu te forces pour reprendre une expression plus agréable en voyant Kegan se tourner vers toi pour te donner des explications supplémentaires dont tu te serais bien passées. Tu te fiches pas mal de savoir les détails de sa vie personnelle, sauf si ils concernent ton amie évidemment. Tu le laisses t'aider en lui faisant un gros sourire qui, apparemment, semble assez naturel pour ne pas attirer de soupçons. « Merci ! Et non en fait, je comprends. Je veux dire, tu es une personne très sympathique et tu as du charisme, ça ne dois pas être la première fois que quelqu'un à un oeil sur toi et se fait des idées, tu dois être assez populaire ! Qu'est-ce que tu en pense Sio, c'est vrai qu'il est charismatique, non ? » Tes talents d'acteur t'étonnent au plus haut point. Tu fais difficilement des compliments en général et tu n'es donc pas du genre à vouloir flatter les gens et pourtant, tu le fais à merveille et tu arrives même à avoir l'air sincère alors que tu ne l'es pas du tout. Certes, il ne doit pas être si mal sous tout ses tatouages et compagnie, mais il ne faut pas exagérer. Toutefois, tu as l'impression que l'exagération, c'est quelque chose qu'il aime bien.

« En tout cas, ça sent très bon. Ça m'a donné faim avant même que tu ouvres la porte. Je mange de tout mais j'avoue que j'aime bien les plats de mon coin de pays. » Au moins, tout ce que tu dis n'est pas seulement des mensonges. Tu lui fais signe de venir s'asseoir à côté de toi, pour éviter bien sur que Siobhan se retrouve près de lui. « Ah, est-ce que tu peux me remplir un autre verre ? C'est bon ce truc, j'ai pas l'habitude ! En passant, très joli l'appartement, Siobhan m'avait dit que c'était super chez toi et c'est bien vrai ! Chez moi aussi c'est grand mais bon, disons que mon oncle est loin d'être fanatique de la décoration, il est assez terne comme personne en général. Tiens j'y pense, peut-être que tu pourrais venir chez moi un de ces jours et arranger un peu l'endroit... J'habite tout seul, maintenant. » Tu regardes Kegan dans les yeux alors qu'il te redonne ton verre et tu lui fais un sourire. Comme si tu allais réellement l'inviter chez toi, c'est des paroles en l'air tout ça. « Ah, je suppose que tu pourrais venir aussi. » Tu t'adresses à la rouquine cette fois. Comme tu commences vraiment à avoir faim, tu te permets de te servir en même temps que les autres. Tu piges dans les fruits de mer avec joie parce que tu n'en manges pas souvent. Tu ne sais pas trop comment les préparer et pourtant, tu adores ça. « D'ailleurs Kegan, t'as quelqu'un dans ta vie ? » Tu fais rapidement descendre le contenu de ton verre. « Je dis ça parce que bon, apparemment, Shawn pense que c'est le cas. » C'est bien la première fois que tu es aussi direct par rapport au sujet. Tu évites de mentionner que Shawn parlait de Siobhan comme étant la copine de votre hôte, toutefois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Sam 27 Juin - 4:30

Entendre que personne ne lui ramenait quoi que ce soit fit rire la rouquine. Il n'y avait qu'une seule explication possible.

- C'est parce que t'invites des malpolis !


Elle sourit nettement moins lorsqu'il proposa évidemment d'aller leur servir un verre. Siobhán avait arrêté depuis bien longtemps de boire quoi que ce soit qui contenait la moindre goutte d'alcool, et elle se souvenait très clairement avoir dit à Kegan qu'elle ne buvait pas. Tant pis, c'était son anniversaire après tout ! Lorsqu'il revient avec la coupe, elle trempa ses lèvres dedans et but à peine. Elle avait bien l'intention que ce verre soit le seul de la soirée. C'est à ce moment que la rouquine parla de Shawn, ce qui ravit Kegan évidemment. Sio se souvenait très bien de ce qui s'était passé le soir où Kegan l'avait invitée, et elle se doutait bien que le garçon n'était pas du genre à se laisser abattre facilement. Une ventouse, voilà ce qu'il était, à force de s'accrocher à quelqu'un qui ne voulait pas de lui. Une sangsue, même.
Pendant ce temps là, leur hôte mettait tranquillement la table et la rouquine ne put pas s'empêcher de lui donner un coup de main. Elle détestait ne rien faire, surtout lorsque les autres étaient occupés, et elle écoutait ce que Kegan racontait à son ami. Sio trouvait ça bien qu'il explique lui même cette histoire, et elle trouvait que ce qu'il avait dit était parfaitement suffisant pour décrire ce qui s'était passé. Le reste lui semblait tellement évident qu'elle ne trouva pas utile de rajouter quoi que ce soit, jusqu'au moment où Kegan proposa d'aider Sawyer. L'Irlandaise tourna la tête vers eux, et remarqua le sourire immense de Sawyer, et le regard surpris que lui lançait le designer . Oui, c'était bizarre, elle avait bien vu. Mais bon, ça devait être le signe d'efforts que faisait Sawyer pour que la soirée soit agréable, et c'était vraiment gentil. Non ?
L'étudiant prit alors la parole pour louer les qualités de Kegan, allant même jusqu'à demander son avis à Sio sur le charisme de l'hôte.

- Bien sûr qu'il est charismatique, comme un tous les artistes j'imagine !


La suite, sujet plus classique: la nourriture, sembla bien plus habituelle à la rouquine. Elle hocha vigoureusement la tête en réponse aux paroles de Sawyer: ça sentait vraiment bon dans tout le couloir du ça lui avait donné faim aussi. Elle avait hâte de goûter ce qu'il -ou son traiteur, d'après ce qu'il lui avait dit la dernière fois - avait préparé.
Après avoir aidé Kegan à apporter les dernières choses sur la table, elle remarqua le signe que Sawyer adressait au Taïwanais afin qu'il vienne s'asseoir près de lui. Elle, qui avait l'intention de s'installer à côté de Sawyer, fit donc le tour pour aller prendre place en face d'eux . Tout ça lui donnait un peu l'impression d'être arrivée dans une dimension parallèle, mais au moins Kegan avait l'air de partager son étonnement.
Lorsque Sawyer demanda à être resservi en boisson, l'Irlandaise lui lança un regard noir dont il ne devait pas avoir l'habitude - si néanmoins il la regardait puisqu'il semblait plutôt passionné par Kegan. Elle connaissait bien ce genre de boissons - tout comme l'alcool en général d'ailleurs - et savait très bien qu'on avait tendance à en boire trop sous prétexte qu'on ne sentait pas l'alcool. La rouquine n'aimerait pas que son ami finisse dans un sale état, et encore moins qu'il réitère ce genre de choses. Cependant elle se força à ne rien dire, pour ne pas gâcher l'ambiance, et se servit au hasard en même temps que Kegan, tout en écoutant Sawyer l'inviter chez lui. Il le regardait dans les yeux, chose assez rare venant de lui, et semblait sincère. La rouquine ne savait pas quoi dire, surtout que Kegan n'avait pas cherché à lui cacher son attirance envers Sawyer. Cette soirée lui semblait moins être une bonne idée, maintenant.
La proposition ajoutée par Sawyer ne lui fit par contre pas envie du tout. Exprimée ainsi, ça donnait juste l'impression qu'il élargissait la proposition pour qu'elle ne se sente pas exclue, mais que sa présence n'était pas spécialement désirée. Elle répondit avec un signe de tête négatif, et un signe de main agité.

- Ça ira, merci.


Elle n'avait rien contre lui rendre visite, mais préférait le faire quand il avait vraiment l'air content qu'elle vienne.
Siobhán trempa à nouveau ses lèvres dans son verre, n'étant même pas parvenue à en vider la moitié pour le moment, tandis qu'elle remarquait que celui de Kegan était vide, et que Sawyer vidait le sien une deuxième fois avec empressement. Le voir boire comme ça la mettait mal à l'aise. Mais vu la question qu'il lui posait, ça pouvait presque se comprendre. La jeune femme se demandait s'il posait cette question parce qu'il ne l'avait pas crue au supermarché quand elle disait qu'ils n'étaient pas ensemble, et qu'il voulait une preuve. Elle se contenta de laisser Kegan répondre, prenant une bouchée d'un plat choisi au hasard. En entendant l'allusion à Shawn, elle faillit s'étouffer avec la nourriture, avala difficilement et se mit à tousser en plaquant sa serviette contre sa bouche. Alors c'était vraiment ça ? Tout ça parce que Shawn avait dit qu'elle sortait avec Kegan, et qu'il ne lui faisait pas assez confiance à elle, son amie, pour lui dire la vérité.
Elle lui lança un regard triste, et ne laissa pas le temps à Kegan de répondre.

- J'ai déjà répondu à cette question, Sawyer.

Elle lui avait déjà dit qu'elle ne sortait pas avec lui, et c'était ça le sous-entendu de Shawn. Sio lança un regard un peu perdu à Kegan, vraiment mal à l'aise, et finit par reporter son attention sur le verre d'alcool qu'elle vida elle aussi d'une traite mais sans se soucier qu'on la voit. Kegan ne lui dirait, puisqu'il ne savait pas grand chose du rapport compliqué qu'elle avait entretenu avec la boisson un peu plus tôt. Et Sawyer... Vu la manière qu'il avait de descendre verre après verre, il n'avait pas intérêt d'oser le moindre commentaire désobligeant. Elle sentait la brûlure de l'alcool avalé trop vite dans sa gorge.
Il fallait relancer la conversation, ça c'était plus important. Et surtout c'était la spécialité de Siobhán.

- Sinon, tu nous as invité pour une raison particulière ?


Comme ça, elle serait vite fixée: quelqu'un ici se rappelait-il de son anniversaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kegan Liu
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2014

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Mer 1 Juil - 23:14

« Ouais des malpolis, et après ça, ça s'appelle l'élite ! Je vous le jure, la communauté jet set et les gens riches se considèrent pas mal plus importants que le reste du monde et c'est comme ça qu'ils s'appellent entre eux. ''L'élite'' et pourtant leurs soirées sont vraiment nulles à ch... Elles sont nulles ! » Je rigole un peu en prenant une gorgée. J'essaie de soigner mon langage du mieux que je peux mais bon, parfois je sais que j'ai l'air de manquer d'éducation ou de filtre ! Ça prend bien des gens honnêtes dans la vie qui disent les choses comme elles sont, hein. Et là, je vais être honnête et dire que je suis surpris. Non mais c'est quoi ce paquet de compliments tout d'un coup ? Je veux dire, j'ai l'habitude de recevoir des compliments (pas pour me vanter hein) mais venant de lui et aussi soudainement ? Si c'était possible, ma mâchoire inférieure serait sûrement en train de traîner sur le plancher en ce moment. Je lance encore une fois un regard à Siobhan en essayant d'avoir l'air subtile.

« Oh mais arrêtez ça sérieux vous allez vraiment finir par me faire rougir ! » Je rougis assez rarement en général mais bon, c'est vrai que ça me rend un peu mal à l'aise. En même temps, peut-être que l'intérêt soudain que Sawyer me porte va rendre Siobhan un peu jalouse... Et c'est pas trop mal comme perspective pour être honnête. La jalousie c'est le meilleur moyen de prendre conscience de ses propres sentiments alors je vais peut-être jouer le jeu un peu. Par contre, je dois faire attention de pas trop dépasser la ligne parce que Sawyer a peut-être du mal à s'en rendre compte mais moi j'ai l'impression que notre amie commence à se sentir un peu de trop. Et sérieux, se sentir comme la cinquième roue du carrosse dans une soirée, c'est vraiment emmerdant. C'est son anniversaire quand même, ce serais bien que le gamin s'en souvienne. « Bien sur que oui, quand c'est si bien demandé ! » J'exécute sa demande et je fige un instant lorsque son regard se plante dans le miens. J'ai pensé à détourner les yeux un instant mais c'est quelque chose que je fais rarement et tout le monde le sait, alors ça aurait contribué à montrer mon malaise. Sawyer qui m'invite chez lui en précisant qu'il habite tout seul ? Une proposition comme ça venant de Shawn m'aurait pas étonnée, mais là...

Je me sens un peu coincé entre les deux et je perds le contrôle de la situation. Et ça, j'aime pas du tout. Même pas le temps de répondre qu'il pose une autre question.  Et voilà que Siobhan s'étouffe et qu'elle a perdu sa bonne humeur habituelle. La soirée est en train de partir en vrille. Je me lève d'un bond en plaquant mes mains sur la table et en faisant sursauter tout le monde. « BON, vous êtes bizarres ce soir, encore plus que moi dans mon état naturel ! Okay pour commencer je suis célibataire et libre comme l'air. Shawn me lâchait pas alors Siobhan a fait semblant de sortir avec moi pour me sauver les fesses et qu'il me laisse tranquille. Et puis malgré mes airs je suis fidèle moi okay, règle numéro un ! » Je lève un doigt en l'air avant de les pointer un après l'autre. « Si t'es en couple tu vas pas batifoler avec d'autres personnes, de toute façon c'est pas nécessaire !  ENSUITE, je vous ai invités parce que c'est la vacances bientôt, pour célébrer et aussi pour aucune raison. Et finalement pour une autre raison mais ça tu sauras pas avant la fin du repas alors maintenant tout le monde mange et est heureux c'est bon ? » Je fais semblant d'avoir l'air hyper sérieux avant de me mettre à rire et reservir un verre à tout le monde incluant ma personne. « Et goûtez moi ça tant qu'on y est, personne a touché à ce plat ! C'est du porc apparemment, je trouve ça bien bon ! » Je leur sers un morceau sans trop attendre et je me remets à manger. « Si vous voulez après ça on pourrais se faire une grosse partie de eh... N'importe quel jeu qui joue à plusieurs, j'ai une assez grosse collection même si je joue pas très souvent ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mm386.forum-canada.com
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Jeu 2 Juil - 1:13

En croisant le regard de Siobhan, tu comprends que tu es allé trop loin avec ton petit jeu. Tu te sens tout de suite coupable en voyant la tristesse passer furtivement dans ses yeux, bien que tu ne saches pas exactement pourquoi. Bien entendu, Shawn parlait de la rouquine mais tu étais surtout curieux de savoir si Kegan avait quelqu'un dans sa vie, peu importe de qui il s'agit. Tu n'es pas stupide et tu comprends finalement que ton amie pense probablement que tu ne lui fais pas confiance ou que tu n'as pas cru ce qu'elle t'a dit. Tu comptais te justifier mais voilà qu'elle change déjà de sujet, fidèle à ses habitudes, après avoir consommé le contenu de son verre d'un coup. Dire que c'est son anniversaire et que tu as réussis à la mettre de mauvaise humeur en aussi peu de temps ! Tu trouves ça un peu bizarre, d'ailleurs, car depuis le temps que tu la connais, elle n'a jamais vraiment été en colère contre toi ou irritée, même lorsque tu lui disais carrément d'aller se faire voir parce que tu ne voulais pas lui parler. Tu sursautes violemment en entendant Kegan donner un coup sur la table près de toi et tu te tournes vers lui les yeux ronds comme des billes, certain qu'il est en colère.

Finalement, il semblerait qu'il veuille seulement qu'il veuille donner quelques précisions sur la situation et, surtout, essayer de ramener la bonne humeur. En entendant son explication, tu réfléchis un instant avant de devoir admettre que l'explication fait du sens. Si tu avais quelqu'un comme Shawn qui te collait aux baskets, tu déciderais probablement aussi d'inventer une magouille du genre pour t'assurer qu'il te laisse tranquille. Puis d'ailleurs, c'est bien le genre de Siobhan de faire quelque chose comme ça pour aider. Pourtant, tu gardes quand même un doute. Après tout, elle est revenue avec lui le lendemain et même si Kegan assure qu'il n'est pas en couple et qu'il ne tromperait jamais la personne avec qui il sort, la situation avec l'autre type te prouve un peu que ça ne l'empêche quand même pas de batifoler lorsqu'il n'a pas les obligations d'un couple. Ce ne serais donc pas impossible que quelque chose se soit passé et qu'il soit intéressé par ton amie, vu comme il traîne avec elle. Tu restes silencieux, une première depuis le début de la soirée, alors que votre hôte vous ressert. Tu dis quand même merci, par politesse, même si tu ne le pense pas particulièrement.

Kegan attire toutefois ton attention en parlant de jeux. Après tout, tu passes toi-même beaucoup de temps à jouer lorsque tu ne fais rien d'autre, ce qui arrive donc souvent. Tu lèves la tête, réellement intéressé cette fois par ses propos. Tu gardes toujours ton objectif en tête, de rester entre lui et Siobhan, mais tu décides d'être un peu plus naturel. Ton but n'est pas de cause du tort à ton amie ou de la faire sentir mal le jour de son anniversaire, quand même ! Puis, tu détestes devoir te l'admettre, mais il n'est pas si mal. Il est effectivement sympathique et tu as conscience que tu n'arrives pas à l'apprécier simplement à cause des histoires que tu t'inventes dans ta tête. Mais bien souvent, le coeur ne s'accorde pas avec la logique de la tête, malheureusement. « Ah ouais ? Comme quoi, par exemple ? Parce que j'ai une bonne collection chez moi aussi et depuis que Lawrence est partit, j'ai pu prendre possession du grand écran au premier étage ! Mais à ce que je vois, le tiens a l'air un peu plus gros... » Kegan te regarde avec des petits yeux avant de faire un grand sourire et lever sa fourchette dans ta direction. Tu constates qu'en plus de toujours gesticuler quand il parle, il a la mauvaise habitude de pointer les gens avec tout ce qu'il a dans les mains.

« Aaah, la télévision hein ? 'Savez, j'ai étudié comment ça fonctionne ! Oui oui, ah ouais c'est une excellente idée ça... » Tu le regardes un instant en haussant les sourcils. Il se lève alors en laissant son assiette là et se rend jusqu'au salon, que vous pouvez facilement voir d'où vous êtes. Il se met à parler fort en secouant les bras pour expliquer sa vision. « OKAY je sais ce qu'on pourrais faire ! La pièce est ouverte jusqu'au plafond du deuxième, là ou y'a ma chambre, alors je pourrais faire un écran ÉNORME et enlever tout ce qui traîne et installer des fauteuils hyper confos - tu sais comme celui de l'autre fois là Sio ? et puis on pourrais se faire une partie d'un truc de tir ou de course ou je sais pas quoi. Ce s'rais super, ou un truc de danse c'est marrant, j'aime danser ! Ah mais nah toi tu peux pas danser Saw, désolé ! » Il revient à grands pas et se rassoit sur la chaise près de toi avant de se tourner vers toi et de te regarder en remarquant probablement ton air médusé. Comment est-ce qu'il compte trouver un écran aussi grand ? Et surtout, le faire ? Il se met à rigoler avant de passer son bras dans ton dos et te prendre par les épaules. « Ah Sio, tu lui as pas dis ? Bah vois-tu mon cher Saw, je peux transformer n'importe quoi qui a déjà été transformé ! Me demande pas de changer un arbre en autre chose mais une planche de bois, pas de problème ! Les possibilités sont infinies alors bah comme j'ai étudié comment faire des télévisions, faire un écran géant, pas de prob ! »

Tu dois probablement avoir l'air un peu stupide, la bouche entre ouverte. Tu es si surpris que tu ne portes même plus attention au fait qu'il soit en train de te toucher. Et après tout, tu viens déjà de boire trois ou quatre verres un peu trop rapidement et pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude, tu sens déjà que tu commences à avoir le visage chaud. « Woah. Wah Sio, tu ne m'avais pas dis qu'il pouvait faire un truc aussi cool que ça ! » Tu te tournes vers elle en espérant qu'elle ne soit plus de mauvaise humeur. « Si j'avais su que son pouvoir, c'était ça, probablement que je n'aurais pas eu d'effets secondaires ! » Vous continuez de manger et tu es soulagé de constater que l'atmosphère est beaucoup mieux que quelques minutes plus tôt. Tu commences même à t'amuser un peu, mais ton ressentiment envers Kegan n'arrive pas à te quitter. L'idée qu'il puisse avoir posé ses mains sur elle comme il a fait avec toi et même plus te remplit particulièrement d'amertume. Une fois le repas terminé, tu proposes tout de suite d'aider votre hôte, malgré ta jambe, mais c'est surtout pour éloigner Siobhan de la cuisine pendant que vous préparez le gâteau. « Non non, toi tu restes assise et puis... Et puis, tu attends. Je vais aider Kegan. » Il te lance un regard complice et tu souris, beaucoup plus facilement maintenant que tu as plusieurs verres dans le nez, et tu le laisses t'aider.

Il rapporte des plats pendant que tu sors rapidement le gros gâteau. Tu espères qu'au moins, ton amie va l'aimer. Et que tu vas te rattraper pour ton attitude de merde de plus tôt dans la soirée. Kegan se met à chercher des chandelles, qu'il trouve rapidement, et un briquet. « Ouais mais Sawyer, tu vas pas pouvoir apporter le gâteau, t'as de la misère à marcher ! Laisse-moi faire et prends ça, la télécommande, si tu pèses ici tu vas éteindre toutes les lumières, pour l'effet de surprise ! J'vais euh... Cogner un coup pour te dire quand je suis prêt. » Tu voulais apporter le gâteau toi-même puisque c'était ton idée et que tu l'as acheté en voulant faire plaisir à ton amie, mais tu n'as pas le choix d'accepter le plan. Tu risques de le faire tomber par terre si tu t'obstines à le transporter jusqu'à la table. Tu retournes sur ta chaise tranquillement puisque tu n'as pas tes béquilles pour t'aider et tu te prends un autre verre sans vraiment réaliser la vitesse à laquelle tu bois. « Je suis content d'être venu. Et puis euh, tout à l'heure... Je sais que tu m'avais dis que ce n'était pas toi, mais... » Sans pouvoir l'empêcher, tu sens que tu te mets à rougir violemment et tu tousses pour essayer de dissiper le malaise. « Je voulais juste savoir s'il avait quelqu'un en particulier. » Pas question d'avouer pourquoi exactement tu voulais le savoir. Tu entends alors un coup et tu as besoin de quelques secondes pour réaliser que c'est ton signal. Rapidement, les lumières se ferment grâce à la télécommande et tu attends impatiemment l'arrivée du gâteau.

[Okay mon poste est hyper long et je sais que j'ai décidé de jouer Kegan dedans aussi mais bon, parfois ça avance pas trop parce que mes persos font que se répondre et tout alors je me suis dis pourquoi pas xD J'espère que ça va te laisser de quoi répondre quand même !! Je voulais arriver vite au moment du gâteau (d'ailleurs tu peux choisir il est à quoi MDR)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Jeu 2 Juil - 13:32

Siobhán sursauta lorsque Kegan frappa la table, mais elle se doutait bien qu'il ne lui faisait pas la tête. C'était juste que Kegan avait toujours tendance, comme elle, à bouger beaucoup lorsqu'il parlait et surtout quand il voulait attirer l'attention de tout le monde.
Une fois qu'il eut fait peur à tout le monde, il en profita pour expliquer un peu la situation à Sawyer. Et c'était une bonne idée. Siobhán, qui avait l'habitude de ne rien museler, n'avait même pas pensé qu'une explication complète pourrait s'avérer utile.
Lorsqu'il répondit à la question de Sio, la rouquine prit un air songeur. La raison mystère de cette invitation l'intriguait beaucoup, mais elle n'imaginait pas que cela ai le moindre lien avec son anniversaire. Peut-être une grande nouvelle à leur annoncer ? Oui, mais quoi ? Visiblement ce n'était pas qu'il avait trouvé l'amour. Peut-être quelque chose en rapport avec son deuxième métier: designer ? Et lorsqu'il enchaîna en demandant à tout le monde de manger et d'être heureux, en leur servant du porc, Siobhán se mit à rire.

- On dirait ma mère quand mes frères se disputent à table !


Elle remercia chaleureusement Kegan lorsqu'il lui servit à manger. Le reste du repas fut assez silencieux, surtout de la part de Sawyer qui jouait la pipelette depuis le début et qui ne disait plus rien maintenant. D'un autre côté, c'était tellement bon que l'Irlandaise était trop concentrée à terminer son assiette pour songer à dire quoi que ce soit !
La bonne humeur sembla définitivement de retour lorsqu'ils parlèrent de jeux. Ils comparèrent la taille de leurs écrans de jeu, et Sio ne savait pas trop quoi dire. L'écran de Kegan était juste immense, et s'il était juste " un peu" plus gros que celui de Sawyer, le sien devait être énorme aussi. À eux deux, ils pourraient certainement faire un cinéma.
En plus, l'idée de Kegan - surtout celle des fauteuils - était juste géniale. Quoique, Sio n'était pas sûre d'être capable de jouer à quoi que ce soit dans un fauteuil aussi confortable. Elle hocha vigoureusement la tête.

- Ah, tes fauteuils ils vendent du rêve ! Ils sont plus confortables que mon lit !


Le maître de maison revint s'asseoir à sa place, à côté de Sawyer, et ce fut à ce moment que l'Irlandaise remarqua l'air médusé de son ami. Évidemment ! Tout ça lui semblait normal parce qu'elle connaissait Kegan, mais elle n'avait jamais parlé de sa mutation avec l'étudiant, et elle savait bien qu'ils n'avaient jamais vraiment discutés entre eux avant ce soir. En tout cas, Sawyer avait vraiment l'air enthousiaste, et ça faisait plaisir à Siobhán. En plus, il expliquait qu'en connaissant la mutation des autres il pourrait se sentir mieux, et c'était une très bonne nouvelle. Surtout qu'en tant que surveillante, elle avait la possibilité de savoir ce genre de chose sur ... Tous les élèves. Elle se promit de regarder ce qui semblait le plus dangereux dans ses dossiers, un jour où elle aurait le courage de se mettre à la lecture sérieusement.
Et surtout, elle se remit à manger. Kegan avait le don pour leur proposer des plats incroyablement bon et Siobhán avait un côté accro à la nourriture. Elle avait toujours été du genre à manger beaucoup, sans prendre un gramme parce qu'elle remuait trop pour ça. Mais ce qu'elle préférait, c'était évidemment les desserts ! Alors quand le repas fut terminé, elle allait se précipiter pour rendre service et aider à débarrasser les assiettes et les plats. Seulement Sawyer lui dit de rester assise. Siobhán lui lança un regard bizarre, parce qu'il devait très bien savoir quelle n'aimait pas rester inactive. Elle aimerait lui demander au nom de quoi il décidait qu'elle devait attendre comme une idiote et passer pour une malpolie à ne pas aider son amie. Mais bon... Il insistait vraiment, et Siobhán se disait que c'était sûrement parce qu'il tenait à montrer qu'il pouvait être utile malgré ses béquilles. Oui, ça devait être ça, et la rouquine resta donc sagement assise.

- Vous avez pas besoin d'aide hein ?

Ou alors, c'était pour ... Discuter ? Ça servait à ça, la cuisine, en soirée. Non ? Mais alors pourquoi lui demander de rester assise là ? L'Irlandaise attrapa sa cuillère qu'elle se mit à lancer d'une main à l'autre tellement vite que ça en devenait flou. Elle s'ennuyait, et regardait fréquemment en direction de la cuisine en essayant de voir ce qui s'y passait.
Tout ce qu'elle vit fut le retour de son ami, doucement parce qu'il n'avait pas ses béquilles. Elle se leva donc très rapidement pour aller l'aider à s'asseoir. Mais visiblement, il n'avait pas besoin d'aide pour se servir encore un verre. La rouquine lui fit de gros yeux, en écoutant ce qu'il avait à lui dire, à propos de sa question sur le couple de Kegan. L'étudiant était tout rouge, surtout quand il annonça que ce qui l'intéressait était uniquement la situation du designer. Elle fronça les sourcils. Même si c'était bizarre, ce n'était pas ça qui l'inquiétait le plus.

- Tu sais qu'il y a de l'alcool là dedans, quand même ?

Mais avant qu'elle n'ait obtenu de réponse, elle entendit un bruit étrange suivi d'une extinction de toute la lumière.

- Cad atá ag tarlú... ?
( Qu'est-ce qui se passe ?)
Elle se leva brusquement de sa chaise, se demandant ce qui se passait parce qu'il fallait bien avouer que ce genre de désagréments étaient assez rares et surprenant. Surtout à New-York.
Cependant, alors qu'elle voulait aller voir en cuisine si Kegan avait un problème, elle le vit arriver. Avec un énorme gâteau plein de bougies.
Elle était tellement surprise ! Avec toute cette soirée elle s'était dit que finalement ils n'y avaient pas pensé, et elle ne leur en voulait pas puisqu'au fond ce n'était pas très grave. Mais voir qu'ils y avaient pensé lui faisait tellement plaisir ! Sans même prendre le temps de regarder le goût du gâteau, ou de vérifier qu'ils avait mis 26 bougies, elle couru vers Kegan avec un air parfaitement surexcité. Elle le prit dans ses bras et le serra très fort, évidemment.

- Vous pouvez pas savoir comme ça me touche ! C'est trop gentil ! Je m'y attendais pas ! Vous êtes trop choux tous les deux ! Ça me fait hyper plaisir ! Il est à quoi le gâteau ? Pis franchement c'était pas la peine hein ! Encore merci les gars ! C'est toi qui l'a choisi Kegan ?

Elle parlait tellement vite qu'ils ne pouvaient certainement pas comprendre tout ce qu'elle disait, comme lorsqu'elle était petite, à cause de sa mutation. Devant leurs têtes elle en vint même à se demander si elle n'avait pas glissé quelques mots d'Irlandais dans sa phrase. Elle se détacha enfin de Kegan, après son espèce de discours incompréhensible, et se retourna vers Sawyer pour lui faire le même câlin: long et fort.

- Merci à toi aussi Sawyer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Jeu 2 Juil - 15:56

« Quoi ? Bien sur que je sais qu'il y a de l'alcool ! » Une fois les lumières fermées, tu as besoin de quelques secondes pour que ta vision s'habitue à la pénombre. Tu vois toutefois Siobhan se lever d'un bond, comme s'il y avait une urgence. Tu restes sagement assis sans bouger, guettant sa réaction à la vue du gâteau que tu as choisis en espérant qu'il lui plaise. Tu clignes des yeux plusieurs fois en la voyant presque se jeter vers Kegan pour le prendre dans ses bras et tu ressens une soudaine pointe de jalousie en les regardant, une expression passive sur le visage. « Yo Sio attention, j'veux pas le faire tomber par terre sans faire exprès et le gaspiller ! » Tu ne bouges pas d'un centimètre et tu croises les mains sur tes genoux en les serrant bien fort pour éviter d'avoir l'air de mauvaise humeur, ce qui te demande beaucoup de contrôle personnel. Tu essaies de te dire que ce n'est pas bien grave et que c'est Kegan qui est arrivé le gâteau, lui donnant donc effectivement l'air de l'avoir acheté, mais en réalité la situation te blesse un peu. Tu ne peux pas t'empêcher de te dire que malgré le fait qu'ils se connaissent depuis si peu de temps, elle a tout de suite pensé que la surprise venait de lui et non de toi, allant même jusqu'à lui sauter dessus pour lui faire un câlin malgré le gâteau est les bougies allumées.

Elle revient alors vers toi pour te prendre dans ses bras et c'est à peine si tu lèves un bras pour lui tapoter le dos et tu essaies quand même de te forcer à sourire.  Tu restes silencieux et tu lances un regard à Kegan, dont le visage est éclairé par les bougies qui sont déjà en train de se consummer. Tu détournes les yeux en voyant qu'il te regarde un peu trop intensément, bien que tu sais qu'il n'arrive pas à voir clairement ton visage. Il dépose alors le gâteau sur la table et te fait signe d'ouvrir les lumières, ce que tu fais avec un peu d'hésitation. Tu dois reprendre ton expression sympathique. Siobhan recule et tu fermes les yeux quelques instants à cause de la lumière. « En passant le gâteau, c'est Sawyer. » Tiens, tu t'attendais à ce qu'il ne dise rien si tu ne le faisais pas non plus et tu es un peu surpris qu'il décide de ne pas garder les mérites de la surprise. « Sérieux, je savais pas que c'était ton anniversaire ! Saw est arrivé avec le gâteau et m'a demandé de faire une surprise et tout parce que lui pouvait pas porter le gâteau. Il avait hâte que tu vois la surprise ! J'ai juste fournis les bougies ! » Tu sens la chaleur te monter au visage. Il n'était pas obligé de préciser ce dernier détail.

« Mais bon désolé mes bougies sont de mauvaises qualités parce qu'elles sont déjà crevées, t'as pas pu avoir de souhait... Alors bah en échange tu peux me demander un souhait et j'vais faire de mon mieux pour le réaliser ! Ou sinon tiens comme cadeau, tu peux me demander de te faire n'importe quel meuble ! Mais j't'ai déjà proposé de retaper ton appart comme tu voulais hein, j'espère que t'as pas oublié ! » Tu fixes le gâteau un instant, que Kegan est déjà en train de couper avec avidité, et tu te sens soudainement un peu ridicule. Un simple gâteau acheté au supermarché alors qu'elle était avec toi, comment as-tu pu croire un seul instant que c'était une surprise digne de fêter son anniversaire ? Voilà que Kegan vole déjà la vedette en lui proposant des options que tu ne pourrais jamais lui offrir. C'est certain qu'avec un pouvoir et un compte en banque comme les siens, il peut donner bien plus qu'une simple pâtisserie au chocolat. Tu souris dans le vide en fixant le morceau que Kegan vient de poser devant toi, pour cacher un peu ta déception. Ils retournent à leur place respective en jacassant, mais tu es silencieux. Tu te demandes si ça lui a vraiment fait autant plaisir.

Au moins, le gâteau est très bon. Tu t'es assuré de prendre le meilleur et au chocolat en plus. Tu te concentres un peu trop sur ton assiette en te perdant dans tes pensées sans vraiment te rendre compte que l'alcool commence déjà à te rendre un peu bizarre. Tu sursautes lorsque tu sens quelque chose sur ta tête et ta fourchette manque ta bouche de peu. Kegan est en train de t'ébouriffer les cheveux, comme si tu étais un gamin.  Tu tournes la tête pour le regarder avec l'expression d'un enfant qui vient de se faire gronder. « Bah voyons, c'est quoi cette tête Saw ? Ça va ou t'as trop mangé ? Ou t'as peut-être trop bu ! Ah attends bouge pas ! » Il prend ton visage entre ses mains, l'air concentré, et essuie le chocolat que tu as autour de la bouche. Tu n'as même pas le réflexe de reculer mais tu reprends finalement tes esprits. Allez, si tu te laisses abattre par ta surprise un peu râtée, Kegan va reprendre le dessus !  Tu tasses ses mains en faisant la meilleure moue possible. « Arrête ça, je n'ai pas cinq ans ! Je pensais juste à comment je vais vous massacrer tout à l'heure ! Et non, je n'ai pas trop bu. D'ailleurs, mon verre est presque vide. » Kegan se met à rire mais te laisse te servir toi-même. « Quoique du lait, ce serais pas mal aussi. Tu peux aller nous en chercher ? » Tu hésites un moment avant d'ajouter un s'il-te-plait. Au moins, la soirée va pratiquer tes bonnes manières. « Ah bah ouais j'y avais même pas pensé, je reviens ! »

Tu t'essuies frénétiquement la bouche avant de réaliser que Siobhan est toujours là. Tu lui fais un grand sourire en continuant de manger ton gâteau. « Désolé, j'avais prévu t'inviter quelque part au départ mais Kegan m'a devancé ce matin alors j'ai dû trouver quelque chose d'autre rapidement. J'espère qu'il est à ton goût, au moins ! » Tu termines ton plat avant même que votre hôte revienne avec du lait, que tu bois d'une traite. Tu attends que tout le monde termine de manger pour bouger au salon, car tu as bien hâte de voir la création du grand écran. Tu te sers un verre avant, que tu vas pouvoir apporter avec toi. « Eh Saw, attends deux secondes, bouge pas ! » Kegan se dépêche d'aller dans l'autre pièce et c'est avec une certaine admiration que tu n'arrives plus à cacher que tu le regardes modifier des objets seulement en les touchant pour faire des fauteuils assez impressionnants et qui, surtout, ont l'air confortables. « VOILÀ maintenant il manque juste la télé mais on peut s'installer d'abord, et j'ai un tas de snacks à manger pour plus tard aussi et on va voir... » Il s'élance vers toi alors que tu te lèves de ta chaise et tu pousses un cri de surprise en le sentant te prendre comme si tu étais un sac de patates. Tu ne te serais jamais douté qu'il était assez fort pour te porter sur son épaule comme ça. «... Qui va massacrer qui !! » Il se met à rire à gorge déployée alors que tu te plains pour qu'il te lâche. Tu détestes vraiment ça, il te traite comme un enfant devant Siobhan, comme s'il voulait rappeler qu'elle vient d'avoir vingt-six ans et que tu en as seulement vingt. Il te dépose dans un fauteuil avant de te rendre ton verre et c'est vrai qu'il est hyper confortable, mais tu ne vas pas le laisser t'amadouer comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Jeu 2 Juil - 17:35

Siobhán était assez surprise que Sawyer ne réponde rien, mais à vrai dire elle était encore un peu sur son petit nuage, trop heureuse que deux de ses amis aient pensé à lui organiser quoi que ce soit. Elle sautillait presque comme une gamine, si bien qu'elle ne remarqua même pas que Sawyer n'avait pas l'air très emballé par son câlin. La rouquine ne se recula que lorsque la lumière se ralluma, un peu éblouie par les lampes, et se retourna brusquement vers Kegan en entendant sa voix. Alors donc, tout ça venait de l'étudiant ? Le gâteau, la surprise...
Elle n'écoutait déjà presque plus le designer lorsqu'il proposa de lui confectionner un meuble pour son anniversaire: les cadeaux c'était bien secondaire pour Siobhán. Ce qui comptait, c'était que Sawyer avait, au final, été le seul à se souvenir de sa date de naissance.

- C'est vrai ?

Elle reprit sa place en même temps que Kegan, cherchant une idée d'un truc un peu idiot à lui demander. Elle n'avait pas vraiment envie de donner l'image d'une profiteuse qui avait besoin de tout chez elle. C'était une grande fille.

- Hmmm... Honnêtement, si tu pouvais juste assortir mes chaises entre elles quand tu passeras chez moi ce serait déjà génial !

Le gâteau était vraiment délicieux, en tout cas. Et au chocolat. La rouquine avait levé des yeux aussi brillants que ceux qu'une gamine de 6ans devant la Reine des Neiges, en regardant les deux garçons en face d'elle. Elle avait une trace de chocolat sur la joue qu'elle essuya rapidement tout en parlant et

- J'adore le chocolat !

Mais Kegan semblait plus absorbé par la mine basse de l'étudiant que par les considérations gastronomiques de son invitée. Il lui ébouriffa les cheveux, et Sio put assister à une scène plutôt étrange où Kegan essuyait le chocolat autour de la bouche de Sawyer alors que ce dernier se laissait faire. Cela la fit surtout rire, en particulier le passage où son ami parlait de les massacrer aux jeux vidéos. Un peu moins celui où il expliquait qu'il avait encore soif, mais lorsqu'il proposa du lait Sio fut très contente.

- Oh oui, c'est super bon le lait !


Elle reprit une énorme fourchette de gâteau, et dû se retenir de rire en voyant Sawyer se frotter la bouche avec vigueur. Il lui fit un grand sourire, que la rouquine lui rendit , évidemment, et entreprit même de lui expliquer la base de son projet: l'inviter quelque part.
Siobhán se leva, fit le tour de la table à une vitesse surhumaine et le prit à nouveau dans ses bras, le serra fort tout contre elle et posa sa tête sur son épaule. Elle avait presque envie de pleurer, parce que c'était vraiment super, mais elle n'était pas du genre à avoir la larme facile et se contint donc. Elle ajouta donc à son oreille, comme si c'était un secret.

- C'est vraiment génial, merci. T'es le seul de mes amis à y avoir pensé.

Elle retourna ensuite s'asseoir, accueillit avec joie l'arrivée de la bouteille de lait et demanda gentiment à Kegan de lui en servir un grand verre. Ça au moins, c'était sans alcool ! En plus, ça se mariait bien avec le chocolat, et Siobhán eut besoin de très peu de temps pour terminer son assiette. Pendant ce temps, Kegan s'était déjà rendu dans la pièce d'à côté, transformant le mobilier pour le rendre encore plus confortable qu'il ne l'était déjà. L'Irlandaise remarqua tout de suite l'air impressionné de Sawyer, et ça la fit sourire: elle était pareille, la première fois qu'elle l'avait vu à l'action.
Sio pensait proposer de l'aide à Sawyer histoire qu'il ne s'embête pas à prendre ses béquilles pour si peu, mais Kegan s'était déjà rué vers lui pour le prendre sur son épaule en s'interrogeant sur le vainqueur de leur partie de jeu. Siobhán quant à elle, avait utilisé sa mutation pour se retrouver avachie dans un fauteuil avant l'arrivée des deux autres.

- Pfff , dépêchez vous, je vous attend moi !

Évidemment elle se mit à rire, et un silence quasi-religieux s'installa lors de la création de LA télé. Aucun des deux invités ne devait avoir déjà vu un tel appareil, et il était plus que probable qu'ils n'en voient jamais d'autres sans Kegan. Elle se redressa, s'extirpant tant bien que mal du moelleux dossier.

- C'est de la triche ces trucs, c'est trop confortable pour jouer correctement !


Et à ce stade là, Sio se voyait déjà gagner. Elle avait l'habitude de jouer à la wii avec ses 4 frères, et de subir toutes leurs farces en même temps que de regarder l'écran. William, qui avait le don de rendre ce qu'il touchait invisible, s'amusait souvent à faire disparaître leurs manettes pendant la partie, par exemple. Seulement, la manette qu'on venait de lui donner ne ressemblait en rien à une manette de wii. Elle était noire, d'une forme totalement différente, et Sio n'en avait jamais tenue de pareilles. Elle n'en avait jamais vue à part dans les pubs au moment de Noël, et retournait donc l'objet en question dans tous les sens. Les garçons ne semblaient pas vraiment préoccupés par ce qu'elle faisait, et la jeune rouquine se retrouva donc lancée en pleine partie, venant la manette à l'envers, et appuyant sur des boutons au hasard en essayant de comprendre leur effet sur l'image. Incapable de lire les indications qui défilaient trop vite sur l'écran, elle tirait dans le vide et son personnage tournait en rond d'une manière totalement ridicule, ce qui eut pour résultat de déclencher un fou-rire.

- C'est bien plus facile en vrai !


Elle avait moins de mal avec une vraie arme qu'avec une manette, c'était sûr et certain. Après avoir repris sa respiration, elle se concentra totalement sur son objectif... Ce qui ne changea pas grand chose puisqu'elle tenait toujours la manette à l'envers. Elle avait juste désormais un air ridiculement concentrée, essayant de décrypter les messages d'aide qui s'affichaient puisque même le jeu semblait comprendre sa difficulté. Elle lança un regard désespéré sur l'écran des deux autres, puis sur leurs visages, se refusant à demander de l'aide mais admettant qu'elle en aurait bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawyer T. Davis



Messages : 105
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Sam 4 Juil - 18:49

Tu oublies rapidement l'humiliation que tu viens de subir lorsque Kegan se met au travail. Son expression concentrée lui donne un air beaucoup plus sérieux que d'habitude, lui qui a toujours au moins un sourire en coin sur les lèvres. Siobhan et toi restez silencieux alors que vous le regardez déplacer son écran actuel pour le mettre au bon endroit. Tu es surpris de voir la surface se mettre à bouillonner pour rapidement changer de forme. Tu t'attendais à ce qu'effectuer une prouesse comme celle là demande beaucoup d'efforts, comme lorsque tu essaies volontairement d'utiliser ton pouvoir, mais ça ne semble pas être le cas de Kegan. Il doit être en parfait contrôle de ses capacités, et tu es un peu jaloux. Après tout, tu ne sais pas exactement quel âge il a, mais tu es certain qu'il n'est pas non plus si vieux que ça. Tu as beaucoup de chemin à faire si tu veux te rendre au même niveau mais vu la vitesse à laquelle tu avances, tu doutes parfois de parvenir à y arriver. Tu saisis la manette qu'on te tend en chassant ces pensées de ton esprit et en portant ton verre à tes lèvres.

Tu es satisfait lorsque Kegan propose de jouer à Call of Duty, un jeu que tu connais bien même s'il est loin d'être ton préféré. Dès que la partie démarre, tu prends ton air sérieux habituel. Tu n'es pas mauvais perdant en général, mais tu détesterais te faire battre par ton hôte une nouvelle fois. Jouer sur un écran aussi grand est vraiment exceptionnel puisque vous avez presque l'impression d'y être. Tu fais ton chemin en tuant les autres adversaires sans trop porter attention aux deux autres à côté de toi qui, de toute façon, sont encore assez loin sur la carte pour que tu ne te préoccupes pas d'eux tout de suite. Tu souris, heureux de constater que tes capacités sont bonnes autant sur le terrain que dans un jeu vidéo. Après tout, tu aimes beaucoup la précision et tu as l'habitude de viser et d'attendre exactement le bon moment pour atteindre ta cible à l'endroit désiré. C'est seulement au bout d'un moment que tu finis par remarquer que Siobhan ne se débrouille pas très bien alors que tu baisses les yeux vers sa portion de l'écran et que tu vois son personnage tourner en rond.

Tu te mets à rire aussi et tu tournes la tête pour lui jeter un regard en réalisant qu'elle ne tient même pas la manette dans le bon sens. Sans pouvoir te retenir, un éclat de rire vraiment puissant sort de ta bouche. Tu fais généralement preuve de plus de contenance mais il faut croire que l'alcool fait ressortir tes vieilles habitudes. Tu te faisais souvent réprimander lorsque tu étais jeune parce que tu riais trop fort en classe. Tu plaques presque une main sur ta bouche, surpris par ta propre voix, avant de lever ta propre manette en l'air. « Sio, tu tiens la manette à l'envers !! C'est pour ça que tu tournes en rond depuis tout à l'heure ! Tu n'as jamais joué ? » Tu te rends compte que même quelqu'un qui joue souvent aux jeux vidéos pourrait ne pas avoir l'habitude avec certaines consoles. Tu décides de mettre le jeu sur pause pour au moins lui expliquer les bases. « Dis, Kegan, est-ce que tu crois que ce serais possible qu'on puisse être... plus près l'un de l'autre ? » Ta demande semble bien singulière dite de cette façon, mais tu n'y portes pas attention. Il te regarde un instant, en train de réfléchir, avant de se lever d'un bond. « J'ai une idée !! Et c'est encore plus confo que ça ! » Plus confortable que ça, tu veux bien mourir dedans.

Il tire ton fauteuil pour l'enlever du chemin mais s'attaque à un canapé cette fois. En quelques secondes à peine, vous vous retrouvez devant... Tu ne sais même pas comme l'appeler. Tu dirais que ça ressemble à un énorme meuble qui se trouve quelque part entre un lit et un fauteuil de forme carrée, avec un dossier et un tas de coussins. Tu ressens l'envie soudaine de te mettre à courir et de te jeter dans le tas mais tu sais que tu ne peux pas à cause de ta jambe. C'est probablement mieux comme ça d'ailleurs, puisque ça va t'éviter d'avoir l'air d'un gamin de cinq ans encore une fois. Tu te contentes donc de boiter tranquillement jusqu'à ce que tu puisses te mettre sur les genoux et prendre possession de l'endroit le plus approprié : au centre. Siobhan à ta gauche et Kegan à ta droite, tu es parfaitement placé. « Okay Sio, tu dois tenir la manette comme ça. Tu vises avec cette touche ici, tu vas voir c'est beaucoup plus facile, et tu tires avec ça. Tu peux ramper et t'accroupir aussi, pour te cacher. Ah et regarde la carte dans le coin sur l'écran, tu vois les points ? La flèche c'est toi, les points les ennemis. » Tu sens un regard dans ton dos et tu te retournes, seulement pour voir Kegan regarde et écouter avidement tes explications. « Quoi ? J'ai pas joué depuis longtemps, j'ai oublié des trucs ! » Tu souris, mais c'est surtout parce que tu sais maintenant que Kegan ne pourra pas te battre. Après tout, tu joues beaucoup plus souvent.

Tu en profites pour terminer ton verre (à combien es-tu rendu, maintenant ?) avant de reprendre la partie. Heureusement, Siobhan ne tourne plus en rond et arrive à jouer un peu mieux. Au cours de la partie, tu à tendance à te replacer pour essayer d'être plus confortable. Tu trouves finalement une position qui te convient, avec un support un peu plus ferme. Tu ne réalises pas un instant que tu es maintenant appuyé sur Kegan qui, malgré sa surprise, ne passe pas de commentaire. Tu réussis finalement à le trouver sur la carte et tu te donnes comme mission de le traquer jusqu'à ce que tu puisses enfin le tuer. Siobhan n'est pas très loin non plus mais tu décides secrètement de lui donner une chance, considérant que c'est la première fois qu'elle joue. Tu commences à tirer mais ton adversaire a déjà comprit ce que tu voulais faire et se met à courir d'un côté et de l'autre, t'empêchant de le viser. « AAH tu m'auras pas Sawyer !! J't'ai observé hein et t'es très précis, mais pas si j'arrête pas de bouger ! Regarde hein, trop vite pour toi, trop imprévisible ! » Tu décides d'attendre puisque même s'il se croit imprévisible, tu finis par voir qu'il répète souvent les mêmes mouvements. Tu allais tirer lorsque tu sens quelque chose s'enfoncer dans tes côtes et tu pousses une exclamation de surprise en laissant tomber ta manette. Kegan regarde l'écran, un grand sourire sur les lèves. « Hé mais tu triches Kegan, c'est pas du jeu ça ! »

Il se met à rire et lance un regard à Siobhan. « On appelle ça un handicap, hein Sio ? Faut bien nous laisser une chance, on a pas autant d'expérience que toi ! » Et voilà qu'il se met à te tirer. Il veut jouer à ce jeu ? Pas de problème. Tu attends un instant, puis tu lèves une main pour la mettre sur sa propre manette et lui faire perdre le contrôle de son personnage, qui se met soudainement à tirer partout. « Oh là, attention à la pluie de balles tout le monde ! » Il passe alors un bras autour de ton cou et t'attire contre lui, faisant abstraction de tes protestations, pour continuer à jouer. Tu tentes péniblement de continuer à jouer, les bras tendus devant toi, mais tu commences à avoir du mal à te concentrer. Trop d'alcool, probablement. Toi qui voulais gagner, tu ne réalises pas que vous êtes en train de laisser une ouverture à Siobhan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhán A. O'Cahir
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Dim 5 Juil - 7:02

Sawyer était parti dans un énorme éclat de rire lui aussi, en regardant Siobhán. La rouquine savait très bien que la situation était drôle, voire carrément ridicule, et elle n'était pas du genre à se prendre trop au sérieux. Elle riait aussi, jusqu'à ce que Sawyer parle, et elle fit l'effort de se calmer pour répondre.

- Bah... Je jouais seulement à la wii avec mes frères.


Les jeux vidéos n'étaient pas le sport national chez elle, étant donné le temps déjà pris par leurs entraînements physiques, tactiques, et les lubies de sa mère comme vouloir faire jouer d'un instrument à tout le monde ou apprendre les bonnes manières ( comme s'ils allaient un jour devoir rencontrer quelqu'un d'important !) .
Siobhán fronça les sourcils en entendant la demande que l'étudiant adressa à Kegan, mais ne dit rien. Elle avait dû mal comprendre, mal traduire le " plus près l'un de l'autre". Elle remit ses cheveux hors de son visage, et se releva pour laisser le champ libre à Kegan. Elle ne fit pas vraiment attention à la transformation, puisqu'elle tournait encore la manette entre ses mains pour essayer de trouver un sens plus approprié, mais lorsqu'elle vit le résultat elle ne put pas s'empêcher de faire une chose. Elle bondit sur le canapé, pour s'étaler comme une crêpe l'espace de 10 secondes, puis s'installer dans un coin du... Canapé ? Elle fut très vite rejointe par Sawyer, qui s'assit à côté d'elle, et Kegan qui s'installa un peu plus loin.
Une fois ce changement de mobilier effectué, Sawyer entreprit de donner des explications utiles à Siobhán, qui essaya de tout retenir en suivant bien tous les conseils. Ça n'allait pas être facile de jouer, mais ça lui permettrait au moins de tenter quelques choses.

- Merci Sawyer !


Elle se tourna vers l'écran, et commença enfin à jouer réellement. Elle se trompait parfois de touches, et avait du mal à régler la vue, mais Siobhán avait de bons réflexes, rapides et utiles. Avoir fait de l'airsoft l'aidait à bien se représenter la scène, les meilleures cachettes, les coins dangereux. Elle fut relativement déconcentrée par la plainte de Sawyer, parce qu'elle tourna la tête pour voir de quoi il s'agissait, et éclata de rire en entendant Kegan.

- D'après mes frères c'est pas un handicap, c'est une stratégie de jeu !

La surveillante reporta son regard sur l'écran, ignorant la suite du combat Kegan/Sawyer. S'ils étaient concentrés à se chamailler elle avait toutes ses chances: c'était depuis longtemps sa stratégie, et elle se souvenait que ses frères avaient eu du mal à la comprendre.
Elle lança un regard à la carte, aperçut à proximité ses deux camarades, et décida que ce serait son heure de gloire ! Elle récapitula mentalement la fonction de chaque touche de sa manette, s'approcha en évitant péniblement la pluie de balles lancée par Kegan. C'était le moment d'agir. Arrivant à peu près derrière eux - du moins avant que leur personnages ne continuent à faire n'importe quoi - celui de Sio tira un peu dans tous les sens, mais tua finalement Kegan en premier, puis Sawyer. Sans leur petit jeu de main, la rouquine n'aurait eu aucune chance. Et elle venait finalement de remporter la manche, parce qu'ils n'avaient pas été capable de se concentrer. Elle leur adressa un grand sourire, l'air bien amusée de la situation - et aussi un peu surprise de leur position. Ils ne s'étaient sans doute pas attendu à ça venant de la fille qui n'avait jamais joué ! Mais elle n'était pas du genre à se vanter, surtout quand elle avait conscience d'un coup de chance comme celui là.

- Je sais que c'est mon anniversaire, mais vous êtes pas obligés de me laisser gagner vous savez !


Elle posa la manette sur le coussin devant elle. Elle était assise un peu n'importe comment, comme souvent lorsqu'elle était sur quelque chose chose d'aussi grand et confortable à la fois. En y réfléchissant bien, elle doutait que ce meuble passe dans son salon, même en enlevant le canapé-lit et la télé. Kegan avait vraiment un intérieur incroyablement grand en plein New-York. Elle regardait encore ses amis, installés bizarrement l'un contre l'autre avec Kegan qui passait un bras autour du cou de Sawyer comme pour l'étrangler. Ils lui rappelaient un peu ses frères, lorsqu'ils étaient surpris en train de faire n'importe quoi par sa mère et qu'ils s'arrêtaient en pleine action comme un arrêt sur image.

- Vous me rappelez mes frères. Quand je jouais avec eux, ils utilisaient leurs mutations pour empêcher les autres de gagner. William rendait les manettes invisibles, Wallace les faisait flotter hors de portée, Braonáin soufflait de l'air dans les yeux des autres...


Elle ne cita pas son autre frère, Angus, dont le pouvoir était totalement inutile pour la triche. Ils refusait généralement de jouer, se trouvant trop handicapé, et était le premier à aller rapporter les bêtises des autres à leurs parents. William et Wallace aimaient se présenter comme les associés de Sio niveau bêtises, et Braonáin avait toujours pris sa grande soeur en exemple. Le pauvre Angus avait du se trouver bien seul.

- Ma mère finissait toujours par venir nous disputer, alors finalement on jouait pas beaucoup, et ils s'arrêtaient comme vous: dans des positions bizarres !


Elle se remit à rire, avant de reprendre la manette dans les mains.

- Aller, la revanche ?


Elle savait qu'elle n'avait pas de grandes chances de l'emporter, au contraire, mais perdre ne la dérangeait pas, elle était plutôt une bonne joueuse. Ce qui comptait était de s'amuser, et pour le moment c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's party all night long !   Aujourd'hui à 21:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's party all night long !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Endormissement long ... je sature !
» VIH: long time survivors, ?
» un soupire qui en dit long !!!!!!!!!!!
» Vive le Tea Party....
» quel est le mot le plus long du monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Repaire de la team Rocket :: Reckless & Brave-
Sauter vers: